18 avril 2006

GRRR (Gros Retards, Râleurs et Réprimandes)

Le fait de se procurer les nouveautés en comics relève parfois du chemin de croix !
D’autant que le mois était pour le moins chargé, entre les « reprint » en librairie et les divers HS, Ultimate annuals (pas encore sortis mais là pour l’instant c’est normal) et House of M en bureau de presse. Première constatation : Panini devrait arrêter de publier une checklist tous les mois tellement les dates semblent être décidées au hasard. Le X-Men HS est sorti en retard, l’Astonishing…en avance (c’est rare dans ce sens là pourtant !), et à l’heure où j’écris ces quelques lignes, le Spider-Man HS et le House of M (HoM dont la date de sortie était prévue le 04 avril) ne sont disponibles que sur commandes dans les comics shops.
Bref, le joyeux bordel !
En librairie, c’est encore pire (mais là, ce n’est plus de la faute des sbires paninièsques).
Le jour où les fameux « reprint » devaient sortir…nada dans les librairies mosellanes ! Je n’ai réussi à dégoter que le volume 2 de NYX (en Graphic Novel) mais dans un tel état que je n’ai pas pu l’acheter non plus (il faudra un jour que l’on m’explique comment on peut bousiller un livre simplement en le foutant en rayon, c’est un véritable exploit). Aujourd’hui, mêmes déboires, je flâne tranquillement dans une grande surface disposant d’un centre culturel bien fourni en comics de tous genres, je me mets à farfouiller dans les nouveautés, je jette mon dévolu sur un Daredevil, je l’examine méticuleusement, ah, tiens, la tranche est décollée. Bon, je vais prendre le suivant, pas grave. Ah, merde, pareil ! J’ai fait les sept de la pile, aucun, je dis bien aucun, n’était dans un état plus que « correct » voire passable (sur un exemplaire, les pages étaient même carrément mal coupées, ça donnait l’impression que l’on avait déchiré l’ensemble avec les dents).
Résultat : je n’ai quasiment rien eu à temps ce mois-ci, les librairies étant vides (ou remplies de bouquins tellement abîmés que l’on a l’impression qu’ils ont 20 ans et sont passés par je ne sais combien de lecteurs différents) et les maisons de presse désespérément en retard. Heureusement, Internet existe, mais là encore, ce n’est pas parfait. Sur Legends, un comics shop en ligne, le Marvel Mega n’est toujours pas dispo (bravo Panini, décidemment, le professionnalisme à ce point, ça impressionne), quant à Amazon (dont le sérieux n’est plus à prouver (heu, là c’est vrai, je ne suis pas ironique)), ils ont eu également en retard l’un des X-Men « reprint » (le n°3) et le « Best Of » Age of Apocalypse volume 2.
Du coup, on ne viendrait pas nous gonfler le mou avec des checklists fausses, on ne serait pas déçu et on éviterait de courir à droite à gauche pour du flan, ballottés que nous sommes par l’incompétence crasse de quelques ahuris dont la place serait certainement plus au rayon fruits & légumes du Leclerc près de chez eux que dans le milieu de l’édition. Alors, oui, bon, des erreurs ça arrive, évidemment, personne n’est parfait, ok, mais se tromper sur autant de titres et en plus de plusieurs semaines, là, tout de même, cela dépasse la simple maladresse.
Aaah, ça va mieux ! ;o)