02 octobre 2006

DeadPool : Funérailles d'un taré


Wade Wilson est de retour. Et doublement ! D'une part de retour en VF dans le 4ème tome des Marvel Monster Edition qui lui sont consacrés, d'autre part de retour sur cette bonne vieille terre 616 puisqu'il ressuscite dans le premier épisode de ceux qui sont rassemblés ici sous le titre "Funérailles d'un taré".
Que dire de Deadpool ? Le personnage est complètement barré, doté du même facteur auto-guérisseur que Wolverine et exerce la joyeuse profession de mercenaire. Dans ce volume 4, Deadpool revient donc à la vie grâce à la Mort, la petite amie de notre brave Thanos (ce dernier le prenant plutôt mal, ou comment se faire un ennemi cosmique en deux temps trois mouvements), il affronte également différentes versions de lui-même (des facettes de sa personnalité, encore plus barrées que lorsqu'elles sont "unies") et doit, entre autres, couper la corne du Rhino pour obtenir une petite poudre miracle afin de donner un regain de fraîcheur à l'activité sexuelle d'un vieux milliardaire.
Le tout donne un cocktail comico-trash parfois très drôle mais flirtant toujours à la limite du grand n'importe quoi. Pour cette raison, cette série ne plaira pas à tout le monde (c'est même plus déjanté encore que She-Hulk (<-- click), également en Monster). Personnellement, même si je préfère un humour plus léger qui vient alléger une histoire plus sombre et sérieuse, le style Deadpool et la folie qui l'accompagne ne me rebutent pas tant que je les ingère à petites doses. ;o)
A conseiller donc si l'on veut découvrir une facette étrange de l'univers Marvel, à base de références parfois subtiles pour les vieux fans marvelliens mais aussi de pisse de chien ou de vomi à répétition pour les amateurs d'artillerie lourde en matière de vanne.