28 mars 2007

De sable et de sang

La collection Max accueille déjà le 7ème tome de Supreme Power ou plus exactement, la collection VO ayant changé de titre, les premiers épisodes de Squadron Supreme, l'équipe remis au goût du jour par J.M. Straczynski et Gary Frank.
Le projet du gouvernement américain de créer une équipe officielle et une autre secrète tombe à l'eau après que la presse ait été habilement tenue au courant de l'existence des surhumains non officiels. Tous sont donc regroupés au sein du même groupe qui ne tarde pas à se voir attribuer ses premières missions en Afrique et au Moyen-Orient.
On retrouve ici les personnages habituels (Hyperion, Power Princess, Dr Spectrum, etc.) mais aussi donc des nouveaux venus, que l'on avait pu découvrir en partie dans le tome 6, comme Emil Burbank, fantastiquement intelligent et cynique, ou encore Edith Freiberg dont on va apprendre en détail le parcours douloureux quoiqu'un peu caricatural. Le groupe a en tout cas forcément pris une allure assez inquiétante, d'autant qu'il en faudrait peu pour qu'ils échappent au contrôle de l'armée et décident d'agir selon leurs propres règles.

Nous voilà donc avec une équipe très étoffée et, par conséquent, moins de temps consacré à chaque personnage. L'ensemble reste tout à fait lisible mais l'histoire est plus diluée que dans les premiers volumes. Les mini-séries qui ont entrecoupé la trame narrative principale et l'arrivée de tout ce petit monde ont finalement fait baisser d'un cran l'intérêt de la série. Bon ok, je suis sévère mais c'est avant tout parce qu'il s'agit là d'une série que je trouvais excellente et qui est passée, progressivement, dans la catégorie, plus banale, des séries "juste" bonnes. ;o)