07 mai 2007

Un Monster consacré à Civil War

De nombreuses séries parallèles content les conséquences de l'affrontement entre pro-gouvernementaux et rebelles dans des mensuels tels que Marvel Icons, Astonishing X-Men ou encore Spider-Man. Pourtant, tout ne peut pas être publié dans les revues régulières. Pour palier à ce manque de place, un Marvel Monster Edition, prévu pour juillet, regroupera des tie-in issus de 4 séries "secondaires" ou, en tout cas, moins connues.

Tout d'abord, Ms. Marvel. Celle-ci a fait son grand retour récemment aux US dans une nouvelle on-going plutôt réussie. Carol Danvers ayant pris très nettement position en faveur de Tony Stark, elle doit maintenant faire appliquer la loi, notamment en traquant Spider-Woman (attention, pas Jessica Drew des Vengeurs mais Julia Carpenter). L'histoire est excellente, absolument pas manichéenne, assez émouvante et, en prime, l'on y retrouvera, avec plaisir, la trop rare Araña.

Les Thunderbolts ensuite. Ces anciens super-vilains, revenus (plus ou moins) du côté de la loi ont toujours eu un rôle plutôt ambigu. Cela ne risque pas de s'arranger avec l'utilisation, parfois limite, que Stark va en faire. Cette équipe n'a pas énormément de publications récentes à son actif, on peut juste signaler un précédent Monster qui reprenait des épisodes (pas forcément indispensables) de 2002. Là encore, récemment, l'équipe a été remaniée suite aux évènements de Civil War et compte maintenant dans ses rangs Norman Osborn ou encore Venom, des arrivées plutôt intéressantes qui devraient fournir un regain de popularité à la série.

Le groupe, très féminin, des Heroes for Hire est également présent dans ce Monster. L'on y retrouve Black Cat ou encore Misty Knight et Colleen Wing. Ces deux dernières sont d'ailleurs à l'affiche d'un 100% Marvel, "Filles du Dragon", prévu pour ce mois et sur lequel je reviendrai à l'occasion. L'équipe, bien que composée de seconds couteaux, est plutôt sexy et profite des dessins de William Tucci (secondé par Tom Palmer pour l'encrage). Stark, Richards et même Spider-Man font des apparitions dès le premier épisode, normal vu le sujet.

Et pour terminer, la série la plus décalée, Cable/Deadpool. Tout commence par un Deadpool déchaîné qui attaque, par erreur, les Great Lakes Avengers (renommés d'ailleurs Great Lakes Champions) en pensant qu'ils sont dans le camp des rebelles...alors qu'ils ont déjà signé le Superhuman Registration Act ! Mais Deadpool ne se plante pas tout le temps puisqu'il aura l'occasion d'affronter par la suite Daredevil (qui lui est hors-la-loi pour de bon). Bref, c'est du Deadpool, ceux qui connaissent déjà devraient aimer et les autres peuvent en profiter pour découvrir ce sympathique taré. ;o)

Voilà, maintenant, la grande question : est-ce indispensable pour la compréhension de Civil War ? La réponse est clair et nette : non, absolument pas. Si vous êtes un peu juste côté budget, vous pouvez tranquillement passer à côté sans vous morfondre. Par contre, si vous avez envie d'avoir une vue exhaustive du conflit, il est certain que ce Monster est un plus, les Thunderbolts jouant tout de même un rôle non négligeable dans l'histoire, tout comme Ms. Marvel dans une moindre mesure.
Petit bémol, le choix de la collection. Les Marvel Monster Edition restent tout de même la plus chère des collections (avec les Best-Of et Deluxe) librairie tout en étant la moins luxueuse. Papier de qualité médiocre, couverture souple, aucun bonus, collage vieillissant mal, c'est sans doute le pire rapport qualité/prix des collections existantes, ce qui, pour 25 €, devrait faire passer leur chemin aux plus indécis.