15 août 2007

Le retour de l'Homme-Taupe

Le deuxième annual de la série est au menu du Ultimate Fantastic Four #19, sorti hier en kiosque.

Les FF n'ont qu'un rôle assez secondaire dans cette histoire. Dans un premier temps, on va surtout en apprendre plus sur le parcours mouvementé de Molekevic, alias l'Homme-Taupe, et des expéditions qui, avant lui, ont tenté de découvrir la Lémurie. Même le dénouement est en grande partie dû à un groupe de jeunes surdoués et non à l'équipe de Richards.
Le scénario est de Mike Carey, le graphisme, lui, est signé Stuart Immonen.

Comme toujours, alors qu'un annual, aux US, est un comic plus "copieux" que d'habitude, avec Panini, on perd quelques planches (un épisode de 36 planches au lieu des 2 x 22 habituelles). Je n'ose même pas qualifier de "bonus" les machins présents à la fin pour meubler :
- deux planches de croquis par Greg Land. Mais attention, non seulement les dessins en question sont relativement petits mais en plus, en fait de croquis, ne vous attendez pas à un beau crayonné stylisé, on a ici vraiment ce qui s'appelle une première ébauche, dessinée à la va-vite sur un coin de table.
- 5 covers dont une n'est même pas inédite en VF. Faut le faire ! En tout cas, si un jour Panini met la clé sous la porte, on pourra toujours recycler facilement son équipe. Avec un tel amour du travail bien fait, on pourra les caser sans peine à la CPAM. Peut-être même comme chefs de secteur. ;o)
- heu...ah ben c'est tout ! On peut remballer les gaules.

Bon, le principe de l'annual est complètement dénaturé par la ligne éditoriale absurde de Panini et les bonus* sont risibles. Reste tout de même une histoire agréable à suivre avec un Immonen aux traits moins anguleux que sur Nextwave. Le mois prochain, début d'une nouvelle saga avec cette fois Pasqual Ferry au crayon.

* La sélection des bonus chez Panini
- Heu, bon, les gars, il faut qu'on trouve des trucs parce qu'il reste des pages à remplir.
- Y'a qu'à faire un courrier des lecteurs non ?
(rires)
- Non, sans déconner, ça va se voir à force. Faut trouver aut' chose.
- Eh Christian, regarde, à la cantine à midi j'ai dessiné ça sur ma serviette.
- Et alors ?
- On le scanne, on le rétrécit un peu, on fout "Greg Land" à côté, et hop, ça nous fait gagner deux planches !
- Mmm...c'est tellement gros que ça risque de passer. Ok.
- Pour le reste, on leur fout des covers, comme d'hab, et basta.
- Quelles covers on met ?
- Oh, écoute, t'es chiant aujourd'hui, prends les premières qui te tombent sous la main, il est déjà 14h00, on va quand même pas rester au bureau jusqu'à pas d'heure non ? Déjà hier, je suis parti à 14h30 parce que j'avais paumé mes clés.
- Bon, on fait comme ça. Par contre, pour l'édito, j'ai pas trop d'idée, du coup je vais quand même me servir de deux ou trois courriers de lecteur...