31 août 2007

What's new Pussycat ?

Dans l'univers Marvel, les chats se portent bien et Tom Jones est un brave type.
Felicia Hardy a de qui tenir puisque son père était un cambrioleur de haut vol, un "cat burglar" en anglais. Celle-ci a suivi les traces de son géniteur pendant longtemps, mettant à profit ses capacités de gymnaste et sa connaissance des arts martiaux pour entamer une carrière de voleuse aussi agile que charmante.
Black Cat fut également la petite amie du Tisseur - et l'une des rares à connaître sa véritable identité à l'époque - et est toujours restée proche de Peter. Elle n'a plus de réel pouvoir même si pendant un temps elle avait, grâce à un marché passé avec le Caïd, acquis la capacité de "porter la poisse". Elle influait ainsi sur les probabilités, entraînant des évènements fâcheux pour ses adversaires.

Dans l'univers Marvel, Les chats se portent bien et Tom Jones est un brave type.
Notre Chatte Noire, si elle n'a plus de don paranormal, peut néanmoins compter sur un costume confectionné par le Bricoleur. Sa tenue accroît sa force et son agilité, quant à ses gants, ils lui permettent d'utiliser des griffes lorsque le besoin s'en fait sentir.
Ni totalement "vilaine" ni vraiment super-héroïne, la féline a récemment rejoint l'équipe des Heroes for Hire, sans toutefois se départir de son caractère indépendant. Elle a de nouveau fait équipe avec Spidey lors de la mini-série de Kevin Smith, The evil that men do, qui n'était pas spécialement une réussite mais qui avait le mérite d'avoir un titre clairvoyant.
Borderline mais pas complètement immorale, la miss se balade toujours dans les rues de New York avec la grâce et la noblesse des chats lorsqu'ils sont libres.

Dans notre univers, les chats ne se portent pas au mieux et Tom Jones* est un salaud.
Mon ami Loustic en particulier ne va pas très fort. Selon le vétérinaire qui l'a opéré (et qui est habitué aux blessures de toutes sortes), il n'a pas été blessé par une voiture mais par des coups. Des coups si violents qu'il en a perdu un oeil. Je ne sais pas si c'est la position verticale qui rend con, mais pour en arriver à s'en prendre à un bon gros matou placide et gentil comme tout, il faut quand même être une sacrée merde, alors sur le moment, j'ai rêvé de pouvoir retrouver ce lâche et de le chatouiller à coups de batte. Seulement, voilà, comme à l'évidence un tel fumier n'a ni couilles, ni cervelle, ni coeur, ni honneur, que pourrais-je bien lui prendre qu'il n'ait pas déjà perdu ? Rien. Ou pas grand chose.
Si. Un genou peut-être... histoire de laisser une chance au prochain minet qui passera à sa portée.

* Tom Jones n'a rien à voir là-dedans en vrai évidemment, et aucun crooner vieillissant n'a été maltraité pour les besoins de ce post. J'arrive encore à sortir une vieille vanne, ça doit sans doute être dû au fait que je suis arrivé au-delà du dégoût.