11 septembre 2007

Le Règne de Thor

Avant le retour prochain de Thor dans le mensuel Marvel Heroes, il n'est peut-être pas inutile de revenir sur les deux Monster Edition qui lui sont consacrés.

Après la mort d'Odin, Thor accède au trône d'Asgard. Seulement, l'ex-vengeur a perdu la partie humaine de son âme. Il n'est plus qu'un dieu, certes bon, mais froid et manquant cruellement de sagesse. Alors que la noble Asgard flotte au dessus de New York, l'humanité se déchire entre partisans et détracteurs du dieu nordique tandis que ce dernier intervient de plus en plus dans les affaires terriennes jusqu'à régner sur le monde entier, les opposants étant alors maintenus hors d'état de nuire à coup de lobotomie magique...

Ces deux volumes se déroulent bien entendu avant le Ragnarok (conté dans le Marvel Icons hors série #1) ou le vrai-faux retour de Thor en Marvel Mega (dont j'avais parlé ici) et regroupent pas moins de 23 épisodes (de 2003 et 2004). On retrouve principalement Dan Jurgens au scénario. Les dessinateurs sont, eux, assez nombreux (Paco Medina, Scot Eaton, Joe Bennett, Max Fiumara...) mais l'ensemble ne souffre pas vraiment de cette alternance.

Le Thor décrit ici n'a rien d'un sombre dictateur mais sa toute puissance et son manque d'humanité en font une entité déconnectée de la réalité et perdue dans les traditions asgardiennes. Bizarrement, le sort des autres super-héros est vite scellé. Cap et ses troupes, s'opposant à la volonté de Thor, ne peuvent lutter contre un dieu. On ne peut s'empêcher de penser qu'il y avait là presque matière à un Civil War avant l'heure.
L'histoire est agréable, le graphisme souvent fort beau et quelques astucieuses trouvailles parsèment l'oeuvre, comme le mont Rushmore (en illustration de cet article) à la sauce Asgardienne ou encore la majestueuse New Asgard. Voilà en tout cas une saga efficace et relativement récente que vous devriez pouvoir, maintenant, trouver d'occasion, histoire de flirter un peu avec cette ambiance heroic-fantasy.