04 juin 2008

Which the fuck superhero art thou ?

Petit questionnaire inspiré d'un post dédié au western spaghetti sur le blog du sieur Tepepa. Quel Super-Héros êtes-vous ?

1. Niveau tenue :
- a) Un truc flashy et moule-burnes, d'autant que le fluo revient à la mode.
- b) Du cuir et des putains de Ray-Ban.
- c) Vous pensez que le look n'est pas prioritaire, d'autant qu'un super-héros se doit de se pencher sur ce qui est vraiment important.
- d) Vous vous baladez à poil.

2. Pour le pseudo :
- a) C'est réglé en 5 minutes, vous prenez le premier nom qui vous passe par la tête et vous rajoutez "man" derrière.
- b) Un pseudo ? Et pourquoi pas une perruque ou des faux ongles ?
- c) Le nom de votre alter ego doit à la fois exprimer, dans une certaine mesure, une intransigeance quant aux exactions commises sous votre nez mais, aussi, une certaine compréhension, voire tolérance, pour leurs auteurs, car tout le monde n'a pas été gâté par la vie.
- d) Vous choisissez une truc qui signifie "grosse bite" en maya.

3. Les pouvoirs :
- a) Vous n'êtes pas très fort mais vous êtes très malin. Rien ne sert de jeter la cruche à l'eau...heu...devant les boeufs...heu...enfin, on arrivera bien à vendre des photos pour payer le loyer à la fin du mois.
- b) Vous arrachez la gueule à tous ceux qui mouftent.
- c) Plus que de pouvoirs, vous pensez être détenteur d'un legs dont il vous faut assumer à la fois la charge mais aussi le sens et l'évolution par rapport à la société.
- d) Vous pouvez sodomiser une jeune fille de 16 ans sans vous faire arrêter par la police.

4. Les origines :
- a) Vous vous êtes fait piquer par une merde quelconque en rempotant une jonquille.
- b) Vous avez été torturé pendant 27 ans par les enculés du camp opposé. Du coup, vous l'avez mauvaise les nuits de pleine lune.
- c) Vos capacités de synthèse, couplées à une sorte d'élan naturel envers autrui, vous permettent de tirer le meilleur de presque toutes les situations ou, sinon, d'aboutir à un compromis acceptable.
- d) Vous avez été élevé dans un bar à putes puis êtes tombé, par inadvertance, sur la filmographie complète de Eduardo Corones, premier transsexuel mexicain à avoir battu le record de fellations en apnée.

5. Votre ennemi :
- a) Un machin inspiré d'un Poulpe ou d'un lavabo. N'importe quoi en fait, mais avec des couleurs criardes.
- b) Ces enculés de terroristes.
- c) Les gens réfractaires à la discussion et l'échange, ce qui donne souvent lieu à une sorte de non-dit néfaste qui peut entraîner une certaine animosité.
- d) La police des moeurs. Les parents d'enfants en bas âge. Les propriétaires d'animaux.

6. Votre style :
- a) Cosmique, tendance 70's. Ou polard (si vous savez ce que ce mot veut dire, vous avez le droit de compter deux "a").
- b) Je nettoie la place, j'allume un clope après. Et je crève tous ceux qui demandent "c'est pas UNE clope ?".
- c) Modéré, sympathique, compréhensif, gentil, à l'écoute, tolérant, bon copain, évaporé, indolore, incolore, impubliable.
- d) Si ça bouge, ça se nique.

7. Votre famille :
- a) Vous avez un oncle centenaire, passionné de Rubik's Cube, pour qui vous seriez prêt à tuer vos propres enfants. Vous avez également une arrière grand-tante dans l'Oklahoma avec qui vous envisagez de partir en croisière sur le Mississipi pendant que votre connasse de femme nettoiera un peu la maison, ça lui fera pas de mal à cette feignasse.
- b) Un jour, un oiseau vous a souri.
- c) Vous considérez que tout être vivant fait un peu partie de votre famille car, après tout, nous sommes tous égaux, et il faut respecter les différences, même si nous sommes tous pareils, et c'est mieux de s'aimer.
- d) Quelques croisement pas jolis jolis...

8. Votre premier décès :
- a) Vous êtes mort en voulant sauver votre arrière grand-père d'un contrôle fiscal qui aurait pu aggraver son diabète.
- b) Atomisé à Nagasaki pendant que vous bouffiez du Jap.
- c) Vous avez donné tous vos organes, de votre vivant, aux victimes du surimi en Asie du sud-est. Ou du tsunami. Peu importe, en tout cas, vous étiez mobilisé.
- d) Décès par échauffement et "départ de feu spontané" suite à un gang-bang de plus de 72 heures.

9. Votre premier "retour" :
- a) En fait, vous étiez même pas mort, vous aviez juste une sinusite et des pellicules.
- b) Vous vous êtes reconstitué par la seule force de la volonté à partir d'un bout d'intestin grêle. Comme quoi, la volonté, ça paye.
- c) Vous avez été retransposé dans un corps physique de ce plan suite à une réunion massive de vos fans qui ont planché trois jours durant sur la résurrection participative.
- d) Votre âme s'est réincarnée dans une capote usagée.

10. Votre acolyte :
- a) Le fils de l'inventeur du déambulateur.
- b) Johnny Hitler, un type qui a ses têtes et qui traîne une sale réputation de "fils à papa", mais bon, il a de bons côtés et il connaît plein de blagues sur les gitans.
- c) Celui, celle ou ce que les lecteurs voudront bien élire comme étant représentatif d'un certain but commun.
- d) Grounchy, un bouc croate de 70 kilos particulièrement bien pourvu par la nature.

11. Chez vous c'est :
- a) Ah, ben, c'est chez la tantine, donc y'a des napperons partout et faut mettre les patins.
- b) Une grange, un égout, la chambre d'une gourgandine, ça dépend.
- c) Un HLM. Mais dans le XVIème...parce que bon, faut pas déconner.
- d) Une cave avec des anneaux partout et une petite cage dans un coin avec un nounours et une dînette. Et un poster de Guy Georges à l'entrée.

12. Vos repas :
- a) Des machins qui sentent bon, mijotent pendant des heures et aboutissent mystérieusement dans votre assiette.
- b) Un Big Mac les bons jours. Un rat crevé dans les périodes creuses.
- c) Dans ce domaine, vous aimez la surprise et l'originalité. Vous êtes même prêt à vous risquer dans des gargotes à 300 ou 400 euros le repas, histoire de baigner un peu parmi les petites gens.
- d) L'oreille d'une jeune vierge.

13. Votre moyen de locomotion principal :
- a) Vous avez un(e) "monpseudo"-mobile.
- b) Ramper.
- c) Une Classe E, évidemment, mais il vous arrive parfois de prendre un taxi. C'est tellement "roots".
- d) Un pousse-pousse spécialement aménagé...

14. Votre localisation géographique :
- a) La Floride.
- b) Là où ça pète.
- c) Paris mais le plus au nord possible. Les corons quoi presque.
- d) Thaïlande.

15. Votre devise :
- a) La vie commence à 60 ans.
- b) Dans le doute, tue-les tous.
- c) Il faut mutualiser les pouvoirs afin de faire pression sur le vilainariat.
- d) Heu, c'est quel âge la majorité dans ce pays ?


Quel héros êtes-vous ?!

Majorité de "a" : Vous êtes Spider-Man. Ou Stan Lee. Ou Gay. Ou gérontophile. Ou "jeune" et encore chez vos parents, ce qui, après "Stan Lee", n'est pas la pire des combines.
Majorité de "b" : Vous êtes Wolverine sur la terre 616. Un type presque normal ici, bien qu'un peu agressif. Faut vous détendre, merde. Si vous habitez une zone pourrie, n'hésitez pas à prendre 5 ou 6 semaines de vacances, histoire de décompresser, en faisant une croisière par exemple. La solution existe, n'y mettez pas de la mauvaise volonté !
Majorité de "c" : Vous êtes de gauche. Attention, deux solutions. Soit vous le saviez déjà, auquel cas, bon, on va pas en faire une maladie, soit c'est une révélation et, là, il ne faut pas perdre espoir, des tas de gens arrivent à vivre en n'utilisant que 2% de leur cerveau (sourire et s'acheter des jupes par exemple, regardez les nanas).
Majorité de "d" : Vous êtes Alan Moore et adoré de tous, surtout des journalistes, ou bien vous êtes un grave maniaque actuellement incarcéré et...bientôt libéré si vous êtes en France, comme quoi, tout ne va pas si mal !
Majorité de "heu..." : N'accordez pas trop d'importance à tout cela...si on pouvait aussi facilement faire des bilans, ça se saurait. Mais bon, quand même, si vous avez une majorité de "a", faites gaffe, surtout si on vous propose des marchés bizarres. On sait jamais. Remarquez, c'est aussi une façon d'économiser les frais d'avocat pour le divorce (si vous ne comprenez rien à ce que je dis, vous n'auriez pas dû avoir autant de "a" !). ;o)

* titre traduit par Panini : Lequel le enfoiré de super-héros artistique tu ? Heu...es ?
** explication technique du titre original : faut pas s'en faire, "the fuck" c'est pour faire moderne et "art thou" c'est parce que j'écris très mal l'anglais (et que j'aime bien les frères Coen).