07 juillet 2008

The Venom Bomb

Le Marvel Heroes #9 de juillet accueille un combat mémorable, la suite de World War Hulk et des symbiotes en pagaille.

La série Incredible Hulk qui ouvre le bal est bien évidemment concernée par l'évènement du moment, à savoir la vengeance d'un Hulk passablement remonté contre les héros new-yorkais. Amadeus Cho parvient tout de même à prouver que notre grosse montagne verte n'est pas un tueur. Enfin, c'est en tout cas ce qu'il croit pour le moment.
Le scénario est de Greg Pak, les dessins de Carlo Pagulayan. Pas aussi intéressant à suivre que WWH. On a un peu l'impression de toute façon qu'il ne peut pas arriver grand-chose à Hulk...

Suite du Mighty Thor de Straczynski et Coipel. L'épisode se déroule à New Orleans, après le passage du cyclone, et est presque entièrement consacré à un face à face opposant le souverain d'Asgard à Tony Stark. Iron Man se fait malmener comme rarement auparavant. Il faut dire que lorsque l'on a un pote de nature divine, ce n'est pas bien malin de lui faire des clones dans le dos. C'est susceptible comme tout un dieu. Pis attention, le panthéon nordique, ça ne punit pas l'égaré à coup de "vous me réciterez cinq Notre Père" hein, avec eux c'est direct tartes dans la gueule et coups de pied au cul ! C'est l'ambiance du Nord ça, ils ont le contact facile. ;o)
Excellent épisode dans lequel la reconstruction d'Asgard se poursuit. Les dessins de Coipel sont magnifiques, que ce soit pour les personnages et décors modernes ou pour les héros plus typés. Son Heimdall notamment a beaucoup de classe.

Les Mighty Avengers de Bendis sont de retour et cette fois c'est son vieux compère Mark Bagley qui débarque sur la série pour signer les dessins (rappelons qu'ils détiennent le record du plus long tandem créatif avec leur série Ultimate Spider-Man). L'épisode de ce mois est plutôt riche. L'on y voit le retour de Spider-Woman dans le giron de Stark, le début d'une gigantesque épidémie symbiotique (à base de Venoms et de Carnages) et une miss Reynolds (madame Sentry) au comportement...étonnant. Ajoutez à celà une pointe d'humour (la Guêpe tentant de persuader Wonder Man de changer de look) et la paranoïa qui commence à envahir Stark (il a appris qu'une invasion Skrull était en cours) et vous admettrez qu'il sera difficile de s'ennuyer.
De toute façon, avec un couple tel que Bendis et Bagley, perso je signe tout de suite.

On termine la revue avec World War Hulk : Gamma Corps. Là encore, on ne peut pas dire que la série soit indispensable malgré un dénouement prometteur (l'équipe se retournant finalement contre...les Illuminati). C'est un peu longuet et les personnages secondaires qui peuplent ce récit manquent finalement un peu de charisme.

Un mensuel de qualité qui est notamment tiré vers le haut par les on-goings Mighty Thor et Mighty Avengers.
On aurait aimé une couverture un peu moins verte (on commence à ne plus savoir comment faire poser ce pauvre Hulk, il n'a jamais fait autant de séances photo de sa vie !) mais c'est le crossover qui veut ça. Tiens, du coup, hop, je me sers de la cover de Frank Cho pour illustrer l'article, ça nous changera. ;o)

ps : ajout des duels #16 et #17 dans les Combats d'Anthologie.