30 septembre 2008

Un Spider-Man sur les planches

Petit détour aujourd'hui par le théâtre. Rassurez-vous, la transition se fait en douceur avec une référence appuyée à notre bon vieux Spidey.

Un trentenaire au chômage, et en charge de sa mère malade, tente d'échapper à une vie sordide au travers de films de kung-fu ou de la passion qu'il entretient pour sa...Fiat Punto. Mieux encore, il a été piqué par une araignée radioactive et est devenu le Spider-Man wallon.
Grimper aux murs ou jeter de la toile à droite à gauche, c'est bien, mais ça n'aide pas vraiment à se dépêtrer des démarches administratives ou à améliorer le quotidien.

Tout d'abord, je précise que je n'ai pas vu la pièce. Là vous allez me dire "mais alors qu'est-ce qu'il vient nous bassiner avec des trucs qu'il n'a même pas vu ?", ce à quoi je répondrai que j'ai tout de même pu me baser d'une part sur le dossier de presse, d'autre part sur de courts extraits du texte que l'on a bien voulu me faire parvenir.
Ce texte, justement, est de Thomas Gunzig (romancier et chroniqueur radio), la mise en scène d'Alexandre Drouet et le (seul) personnage (car il s'agit d'un monologue) est interprété par Itsik Elbaz que vous pouvez retrouver dans de petits teasers sur cette page. La pièce a été créée en 2007 dans le cadre des "Contes Héroïco-Urbains" et est reprise aujourd'hui, dans une version plus longue (60 minutes environ) à l'Atelier 210 de Bruxelles.

Le ton général semble doux-amer, à la fois plein d'humour et quelque peu désabusé. Même sans bénéficier du jeu de l'acteur (ce qui doit évidemment en rajouter dans l'effet comique), j'ai pu jeter un oeil à une scène savoureuse se déroulant à l'ONEM (c'est un peu l'ANPE belge) où notre héros rencontre une fonctionnaire acariâtre qui se demande bien ce qu'elle peut lui dénicher comme job, surtout que le fait de projeter de la toile lui semble plutôt dégueulasse que vraiment susceptible de l'aider dans un vrai boulot. ;o)
Nos amis belges ou les frontaliers pourront aller voir L'Héroïsme aux temps de la grippe aviaire du 09 au 25 octobre. Infos et réservations sur le site de l'Atelier 210.
Si vous avez l'occasion d'assister à ce spectacle prometteur, n'hésitez pas à venir laisser vos impressions en commentaires.

ps : merci à Mathilde, de l'Atelier, pour sa patience et sa gentillesse