04 octobre 2008

Nouvelle série et conneries habituelles

Le Marvel Heroes #12 voit débarquer dans ses pages une nouvelle série consacrée au colosse de jade qui vire au rubis pour l'occasion. Et toujours Thor, les Mighty Avengers et l'Initiative pour compléter la revue. Et...la Panini touch.

Après l'évènement World War Hulk la série traditionnelle du monstre vert est devenue Incredible Hercules. C'est donc une toute nouvelle on-going qui débarque ici avec Jeph Loeb au scénario et Ed McGuinness au dessin. Bon, la couverture (utilisée ici en illustration) de l'épisode est un peu mensongère car vous ne verrez pas encore le fameux géant rouge. A la place, quelques têtes bien connues de la famille Banner : Miss Hulk, Leonard Samson et le général Ross. Tous sont inquiets d'un meurtre dont les indices semblent accuser Hulk, ce dernier utilisant même, pour la première fois, un flingue. A sa taille en plus !
Bonne entrée en matière pour le duo créatif qui parvient à mettre en place un récit rythmé et prenant.

En ce qui concerne Thor, le dieu nordique continue de remettre sur pied son ancien domaine. Les rencontres entre les asgardiens et leurs nouveaux voisins (les habitants d'un petit trou paumé) donnent lieu à des moments assez drôles, notamment pendant une réunion municipale où Volstagg explique pourquoi les siens n'ont pas besoin de tout-à-l'égout. ;o)
Tiens, signalons que Christian Grasse, dans son édito, se plante en situant Asgard au Texas alors qu'elle plane fièrement au-dessus de l'Oklahoma. Enfin bon, ce n'est pas comme si Straczynski avait répété à moult reprises le nom de cet état durant les épisodes précédents. ;o)

Les Mighty Avengers arrivent maintenant en Latvérie où ils mènent une expédition punitive suite à la dernière attaque sur New York. Episode bien plus sympa que celui des New Avengers de ce mois (vraiment pas terrible et bien poussif). Bendis et Bagley sont toujours à l'oeuvre mais les premières planches sont signées Marko Djurdjevic (que Grasse appelle "Mirko" lol, mais bon, on n'est plus à ça près), un dessinateur particulièrement doué qui avait notamment conçu les covers de Mystic Arcana (dont je vous parlerai en détails prochainement, le TPB américain valant particulièrement le coup).

Fin de l'annual de Avengers : The Initiative (première partie ici), avec deux courtes histoires centrées sur MVP et les Liberteens, une jeune équipe dont chacun sera libre de reconnaître les évocations liées à la Distinguée Concurrence. Sympa, surtout pour la première partie réhabilitant presque les clones (traînant une réputation ô combien sulfureuse au sein de la Maison des Idées).
On termine avec un clin d'oeil signé Stan Lee en personne. Le filou se parodie dans une relecture très personnelle de la création des Vengeurs. A savourer. ;o)

Un bon mensuel encadré par les habituelles approximations paniniennes. De la confiture vendue par des cochons ? Non, quand même pas. Les courriers de lecteurs nous le confirment bien : ces gens font un boulot génial. Nul besoin d'améliorer l'écurie lorsque les vaches beuglent de contentement dès qu'on leur file un peu de foin et une tape sur le cul.