15 avril 2009

Ruse : Enquêtes, Magie et Gargouilles

La ville de Partington peut s'enorgueillir d'abriter le plus grand détective du monde. Faisons connaissance avec le personnage en parcourant les pages de Ruse, une fort belle série.

Simon Archard est un détective aux capacités intellectuelles extraordinaires. Il résout régulièrement les affaires les plus complexes et finit même par s'ennuyer ferme, sans véritable défi à relever. L'arrivée de Miranda Cross va pourtant bouleverser le quotidien de Simon, la baronne de Kharibast va en effet bientôt mettre dans sa poche les notables de la ville et discréditer l'habile investigateur.
Emma Bishop, partenaire - ou assistante selon les points de vue - d'Archard va bien entendu lui apporter son aide. La jeune femme est non seulement débrouillarde mais possède aussi quelques dons et un bien curieux secret. Décidemment, cette bonne ville de Partington est pleine de mystères, jusque dans son ciel où volent d'improbables gargouilles.

A première vue, nous voici plongés dans une histoire des plus classiques où un personnage à la Sherlock Holmes cherche à résoudre divers crimes, pourtant le scénariste, Mark Waid (Fantastic Four, Captain America, Spider-Man : House of M), ajoute à sa recette quelques ingrédients inattendus. La magie tout d'abord. La blonde Emma a en effet le pouvoir d'arrêter le temps bien que cela ne soit apparemment pas sans danger. Les gargouilles ensuite, animaux communs dans la ville imaginaire, type Londres XIXème siècle, où se déroulent les évènements. Ces éléments étranges tiennent un rôle important dans l'espèce de méta-intrigue sur laquelle viennent se superposer les affaires policières plus traditionnelles. Et si ces dernières sont résolues dans chaque recueil, de nombreuses questions restent posées à propos du passé des deux personnages principaux.

Les dessins sont l'oeuvre de Butch Guice (Ultimate Origins, Iron Man) et sont réellement splendides (n'hésitez pas à cliquez sur les images présentes dans l'article afin de les admirer en gros plan). La ville est déjà fort belle mais certains décors intérieurs sont à tomber par terre, le simple parquet d'une salle de bal devenant soudainement un régal pour les yeux. Les nombreux détails dont fourmillent les planches incitent d'ailleurs à s'attarder longuement sur elles. Signalons, pour être complet, l'encrage de Mike Perkins mais surtout les couleurs de Laura Depuy, ces dernières venant magnifier les traits de Guice.
Trois volumes sont disponibles en version française chez Semic. L'éditeur mal en point ayant été repris par le groupe Tournon, Ruse peut donc encore se trouver, en neuf, sur leur site (et uniquement là semble-t-il). La traduction est plutôt soignée, fait suffisamment rare pour être souligné. Les livres arborent une couverture en dur, un papier glacé et se présentent dans un format à l'italienne tout à fait approprié. La série a malheureusement été arrêtée aux Etats-Unis après la faillite de CrossGen. Onze épisodes demeurent totalement inédits en France, quant aux droits des séries CrossGen, ils appartiennent maintenant à Disney Publishing.

Une série de qualité qui n'a guère porté chance à ses éditeurs, américains ou français, et qui aurait mérité une plus longue vie.