04 janvier 2010

Spawn, Haunt & Image United

Première sortie comics de l'année 2010 avec Les Chroniques de Spawn #28 qui contient notamment le lancement de l'évènement Image United.

La revue commence par l'épisode #194 de la série régulière Spawn ainsi que la quatrième partie de Spawn : Book of the Dead. Rappelons que ce fameux Livre des Morts retrace l'histoire des Hellspawn mais aussi des personnages qui gravitent autour, comme Malebolgia ou encore Sam et Twitch dans un registre plus... "humain".
Suite également de Haunt, la toute récente série créée par Robert Kirkman et Todd McFarlane. Le premier se charge du scénario, le second réalise l'encrage sur des dessins de Greg Capullo et Ryan Ottley. Nous n'en sommes qu'au deuxième épisode mais rassurez-vous, un résumé de l'histoire ainsi qu'une présentation des principaux personnages vous permettront de vous éclairer un peu si vous avez raté le début.
On garde un rythme assez soutenu, avec quelques confrontations musclées et sanglantes. Le fameux Haunt reste plutôt mystérieux (et conserve son cousinage esthétique avec Spider-Man). En fait la créature contient l'esprit des deux frangins Kilgore, qui d'ailleurs se détestaient. L'un est prêtre, l'autre est un agent secret ayant la particularité d'être décédé. La cohabitation forcée donne parfois lieu à quelques gags bienvenus, même si Kirkman pourrait largement pousser un peu plus ce côté humoristique.
En tout cas l'ensemble est plutôt sympathique pour l'instant même si ça ne brille pas par l'originalité des thèmes (que l'on retrouvaient déjà dans Spawn).

Passons maintenant à la nouveauté du mois, le lancement du fameux Image United. Petit lancement puisqu'il s'agit en fait d'un prélude de seulement huit planches. Rappelons tout d'abord le principe de cet évènement qui se veut, à l'échelle d'Image, l'équivalent des events de DC et Marvel. La série limitée (en six parties) sera scénarisée par Robert Kirkman et verra se rencontrer les personnages phares de l'éditeur, dessinés par les membres historiques d'Image, à savoir Marc Silvestri, Todd McFarlane, Erik Larsen, Rob Liefeld, Jim Valentino et Whilce Portacio. Jim Lee, le septième et dernier co-créateur, ne participera qu'au travers de covers, les personnages de son label Wildstorm appartenant maintenant à DC.
Au niveau des protagonistes et équipes qui rentreront en scène, l'on peut citer Witchblade, Darkness, Cyberforce, Youngblood, Savage Dragon ou encore Shadowhawk. Un nouveau personnage, Forteresse, fait ses débuts dès le petit épisode introductif du jour. Enfin, le "grand méchant" de l'histoire (ce n'est plus un secret) sera le Spawn originel, à savoir Al Simmons.
Le côté exceptionnel de cette réunion d'artistes et le brassage de persos devraient susciter l'intérêt des lecteurs même peu familiers avec l'univers d'Image. Le premier épisode a en tout cas reçu, paraît-il, un excellent accueil aux US.

On a droit à un petit cadeau puisque Delcourt nous offre un calendrier dont les illustrations sont tirées de Spawn, Haunt et The Walking Dead. C'est gentil mais il est agrafé dans la revue elle-même. Si on l'enlève - ce que je ne conseille pas - l'on se retrouve donc avec des feuilles volantes. Un truc à part aurait été plus malin (mais sans doute plus cher, évidemment, m'enfin le nouvel an, par principe, ça n'est qu'une fois dans l'année en général).
On termine avec les pages d'infos qui clôturent le numéro. Les sorties librairie sont notamment intéressantes puisqu'il y a du très très lourd. Pour janvier, le tome #10 de l'excellent Walking Dead, avec une nouvelle orientation pour la série. Lancement également de l'adaptation de The Stand (Le Fléau) de Stephen King. Par contre, il y a un truc bizarre, Delcourt annonce 64 pages pour ce premier tome. Or normalement, l'arc Captain Trips dont il est question fait cinq épisodes, autrement dit 110 pages réelles (je compte en nombre de planches effectives, pas comme les éditeurs). Il serait quand même étonnant que Delcourt décide de faire douze recueils au lieu de six (la série comprend 30 épisodes au total), d'autant que cela nécessiterait de couper à chaque fois un épisode en deux...
Ce n'est peut-être qu'une erreur, on verra ça le 20 janvier.
Le mois de février ne sera pas mal non plus avec la suite de Umbrella Academy et le tome #7 de The Goon.
Voilà de quoi bien commencer l'année, non ?