24 août 2012

Walking Dead : le jeu de plateau

L'univers de Walking Dead n'en finissant plus de se décliner, nous voyons aujourd'hui sa version jeu de plateau, sortie en français cet été.

Eh oui, après le comic, la série TV, le roman, l'artbook, le guide des personnages, et avant les croquettes pour chat, le vibromasseur et le caleçon fluorescent, voilà que sort un jeu de plateau Walking Dead. Bon, au moins l'on ne s'inquiète plus pour les fins de mois de la famille Kirkman.
Remarquez, jusqu'à présent, les "produits" dérivés se sont plutôt avérés être de bonne qualité, donc il n'y a pas vraiment de raisons de critiquer le principe.

Voyons de quoi il retourne (je précise que je n'ai pas encore personnellement testé le jeu, mais ça ne saurait tarder puisque je n'ai pas résisté à l'envie de le commander après l'avoir découvert dans le magazine Lotus Noir). Tout d'abord, bonne nouvelle, tout est dessiné par Charlie Adlard. Les lecteurs ne seront donc pas dépaysés. Ensuite, le but du jeu est de trouver un abri sûr. Pour cela, vous serrez obligé d'en visiter trois (le troisième étant le "jackpot").

Les déplacements se font sur une carte, avec marquage hexagonal, qui représente les environs d'Atlanta. Les personnages jouables sont Rick, Tyreese, Shane, Glenn, Andrea et Dale, chacun ayant des particularités propres, représentées par des dés de différentes couleurs. D'autres personnages, les compagnons, ne sont pas jouables mais modifient vos capacités, tout comme les ressources qu'il s'agira de trouver (munitions, nourriture, essence).
Là où cela se complique c'est que chacun de vos mouvements génère l'arrivée des méchants zombies, représentés par un jeton, la face cachée de ce dernier indiquant le nombre de zombies présents. Plus la partie dure, plus les hexagones sont donc infestés de zombies, les possibilités de trouver un chemin sûr vers la prochaine destination s'en réduisant d'autant.


Les combats sont résolus avec le bon vieux système du jet de dés. En gros, soit vous faites un bon tirage, et les zombies sont out, soit vous merdez et vous ramassez un point de Fatigue (au bout de trois, vous connaissez le même sort que la plupart des personnages de la série !).
Vous pouvez bien entendu vous aider des munitions trouvées ici et là, en jetant un dé spécial supplémentaire, mais si un coup de feu survient (un "blam !"), alors... vous attirez encore plus de zombies.
Là où le jeu rejoint un peu la thématique de la série, c'est dans la possibilité de s'allier avec un autre joueur pour se sortir d'un mauvais pas. Mais, rien ne vous interdit non plus de le trahir, histoire de le laisser se débrouiller seul avec une horde de morts-vivants et ainsi sauver votre peau (ou même juste pour le fun, gniark, gniark).

La boîte, qui coûte une quarantaine d'euros, contient de nombreux jetons, marqueurs et cartes, apparemment de bonne facture. Je vous invite notamment à jeter un oeil à cette photo histoire de vous montrer la manière dont sont représentés les personnages principaux.
Pour ce qui est du système de jeu, il parvient (au moins en théorie) à retranscrire une bonne partie des points principaux de la BD, à savoir la volonté de construire un groupe (les compagnons), la difficulté de trouver des ressources cruciales ou encore les déplacements hasardeux, surtout si l'on se met à tirer dans tous les sens.
Evidemment le fait d'avoir lu la série et de connaître les personnages sera sans doute pour beaucoup dans l'immersion et l'ambiance ressentie. A ce sujet, on aurait bien apprécié de pouvoir jouer le Gouverneur, histoire d'annoncer la couleur dès le début. ;o)

Un jeu apparemment bien pensé et bien réalisé. Reste plus qu'à le tester (j'ajouterai un petit complément à cet article après quelques parties, histoire de vous dire si le système fonctionne bien).


Edit : après avoir testé le jeu, je confirme que les premières impressions sont bonnes. Matériel de qualité, règles claires, et un système qui fonctionne bien. Si le premier objectif est en général facile à atteindre, les deux autres sont franchement plus ardus, d'autant que les zombies prolifèrent rapidement !
Une extension pourrait facilement s'envisager, avec une nouvelle carte (des environs de Washington ?), de nouveaux personnages (Tyreese, Michonne...) et bien entendu de nouvelles cartes défi (ces dernières pouvant être parfois un peu répétitives).