17 décembre 2013

Superior Spider-Man : Otto enfin seul !

On se penche aujourd'hui sur le Spider-Man (v4) #6, dernier numéro arachnéen de l'année.

On l'a vu le mois dernier, la situation a évolué pour notre brave Spidey. On sait que depuis quelque temps, Otto Octavius et Peter se partageaient le corps du Monte-en-l'air (cf. cette chronique). Cette involontaire cohabitation a pris fin quand Octopus s'est rendu compte qu'une partie de l'ancien Peter était encore présente dans son esprit. Il s'est alors arrangé pour le réduire à néant et rester, en apparence, seul maître des lieux.
Bien entendu, l'on sait déjà que Peter reviendra (comment pourrait-il en être autrement étant donné la position actuelle des éditeurs ? cf. cet article) mais il faut reconnaître que sa "fin" a été particulièrement bien mise en scène, avec des moments émouvants et même parfois surprenants (Peter mettant en jeu, l'espace d'un instant, la vie d'une innocente par crainte de disparaître pour de bon, par exemple). Contre toute attente, du très bon Slott donc. 

Les deux numéros de ce mois sont toujours écrits par le même scénariste, à savoir Dan Slott, aidé cependant par Christos Gage. Les dessins sont de Ryan Stegman et Giuseppe Camuncoli.  
Le comportement de Spider-Man commence à susciter des soupçons chez un peu tout le monde, des Vengeurs à Mary Jane, en passant par Carlie Cooper. Otto parvient néanmoins à passer entre les gouttes et même à démarrer apparemment une relation sentimentale. Il va cependant devoir faire face au Bouffon-Roi mais aussi à l'Anti-Araignée, qui prépare une évasion du Raft où doit avoir lieu son exécution.
Ce Superior Spider-Man continue sur sa lancée, le récit est bien mené, agréablement innovant et permet de mettre en exergue les défauts de l'ancien Tisseur tout comme les qualités (ou au moins le côté humain) du nouvel Octopus/Spidey.
Très bon.

Avenging Spider-Man n'a jamais été une série passionnante mais l'on peut se réjouir de deux faits : cette on-going est enfin terminée (elle sera toutefois remplacée par un truc du même genre, on aura l'occasion de voir ça) et, surtout, l'un des deux épisodes du mois est plutôt pas mal. Il s'agit du deuxième, avec un nouveau Mysterio et le Punisher en guest.
Voir Spider-Man utiliser la manière forte pour tenir tête à Castle est plutôt rare et, finalement, assez amusant. Et cela colle très bien à la thématique générale de ce Spidey "supérieur". 

Enfin, on termine par Scarlet Spider, de Chris Yost (scénario) et Khoi Pham (dessin).
Il s'agit d'un épisode de transition, plutôt calme et bien fichu, Kaine s'autorisant même à sortir de son rôle de héros maudit pour s'accorder le droit de céder aux avances d'une charmante demoiselle (et mettre KO son ex par la même occasion). 
Un simple mais efficace mélange de muscles et de larmes (avec un Tatou finalement plus touchant que ridicule).

Le bilan de cette fournée de décembre est plus que positif, avec des épisodes intéressants et bien réalisés. La période "Superior" du Tisseur est sans doute la meilleure depuis Civil War et la fin du run de Straczynski, quant à Kaine, il parvient sans problème à faire oublier le précédent Scarlet Spider.
Une bonne période pour les araignées.

+ un Otto/Spidey certes sombre mais aussi étonnamment humain
+ un bon équilibre entre combats, réflexion et vie privée
+ la série Avenging apporte enfin un réel plus
+ un Scarlet Spider toujours aussi charismatique
+ ... et une traduction très correcte, wow !
- pas de cadeau de Noël ? Moi qui attendais impatiemment ma peluche Rhino ou mes lunettes MJ...