26 mars 2015

The Unforgiving : Metal & Comics

Plongée dans le symphonic metal avec The Unforgiving, un concept-album tiré d'un comic.

Nous avions déjà eu l'occasion d'associer hard rock et comics avec Seventh Son of a Seventh Son, du groupe Iron Maiden. Il s'agissait cependant d'une adaptation BD à la réalisation trop approximative, sans grande ambition et conçue bien après la sortie de l'album mythique.
The Unforgiving est fort différent dans la démarche puisque Within Temptation a fait appel à des auteurs confirmés pour bâtir une histoire autour de laquelle ils allaient concevoir leur cinquième album.

Revenons d'abord sur le groupe et ce qui le caractérise. Il s'agit d'un groupe néerlandais (chantant en anglais) pratiquant le metal "symphonique", un peu dans la veine de Nightwish. Très mélodique, relativement "accessible", le genre permet d'associer deux styles (rock et arrangements symphoniques) finalement proches par leur lyrisme. L'on a donc à la fois le côté conquérant du hard et la touche transcendantale apportée par le symphonique, qui vient "agrandir l'horizon". L'idéal pour une bande originale de film par exemple.
Et c'est au départ l'idée de Within Temptation ; écrire la bande-son d'un film.

Cependant, après quelques recherches infructueuses, le groupe décide au final de prendre les choses en main et de se tourner vers un auteur de comics (une BD étant évidemment bien plus simple à produire qu'un film). Ils rencontrent alors Steven O'Connell, scénariste et éditeur (de BloodRayne notamment, une série tirée d'un jeu vidéo), lui expliquent ce qu'ils apprécient en général et lui demandent de leur proposer une histoire. 
L'auteur revient avec une idée simple de rédemption et de personnages ayant commis de mauvaises actions suite à des choix et décisions peu judicieux.

L'histoire va donc être développée parallèlement en comics, en musique et même au travers de trois courts métrages (visibles sur le site officiel).
Pour ce qui est du comic, c'est Romano Molenaar (Birds of Prey, Detective ComicsX-Men Unlimited, Witchblade, Tomb Raider...) qui va se charger des dessins, dans un style très Top Cow.
La mini-série, en six épisodes, raconte l'histoire d'une médium, Mother Maiden, qui va recruter des individus s'étant quelque peu égarés et ayant commis de mauvaises actions. Pour se racheter, ils devront remplir diverses missions pour combattre le Mal. Tout cela prend place au milieu d'une enquête menée par une jeune flic qui tente de trouver l'auteur d'une série de meurtres particulièrement atroces. 
En gros un mélange de surnaturel, d'action et de polar, avec une bonne dose d'hémoglobine. Pas forcément un chef-d'œuvre mais un travail qui tient la route tout de même.

Évidemment le principal intérêt réside dans l'association entre le comic et la musique de Within Temptation. Sorti en 2011, l'album The Unforgiving a marqué une évolution notable du groupe, abandonnant clairement l'aspect gothique de ses débuts et s'orientant vers quelque chose de plus pop.
Les puristes pourront trouver (avec raison) que le côté easy listening (clairement assumé) est déroutant, il reste néanmoins cohérent avec l'objectif premier, à savoir composer l'illustration musicale d'un récit. Ballades agréables et planantes ou titres plus agressifs s'enchainent et sont portés par la voix charmeuse de Sharon den Adel. Tout cela pourrait facilement passer en radio... et constituer une porte d'accès vers un metal un peu plus couillu. 

Au final, arpenter ces passerelles entre différents domaines artistiques ne manque pas de charme. L'histoire, simple mais efficace, et les différents titres l'accompagnant forment un tout harmonieux, à la portée émotionnelle indéniable.
A découvrir.