07 mai 2012

Festival Le Rayon Vert : une première édition réussie

Je vous avais parlé il y a peu de temps du Rayon Vert, festival BD se tenant à Thionville-Volkrange le week-end dernier. Petit état des lieux.

Tout d'abord, à notre grande surprise, quand nous arrivons, un ami et moi, le samedi en début d'après-midi, nous avons un peu de mal à nous garer. Car, pour une première édition, il y a du monde ! Signe peut-être que ce genre de manifestation manque un peu dans la région (et pourrait fort bien prendre de l'ampleur dans les années à venir).
Le cadre, tout d'abord, est exceptionnel : grand parc, amphithéâtre en plein air, château, sentier botanique, plan d'eau, espace de jeux pour les enfants, forêt non loin... il y a de quoi se balader même si l'on ne s'intéresse pas à la BD !
Les organisateurs ont également prévu l'essentiel : la restauration. Hum, sans vouloir me trimballer l'image d'un goinfre et d'un soiffard, la présence d'une buvette, d'un stand de tartes (multiples !) et d'un point de restauration (plus consistant, avec saucisses et hamburgers) est un vrai plus si l'on souhaite rester un moment et assister aux diverses conférences (l'estomac est un point stratégique à ne point négliger). ;o)

La plupart des structures extérieures sont évidemment couvertes pour pallier les éventuelles défaillances météorologiques. Mais voyons un peu l'intérieur. De nombreux stands, accueillant boutiques, éditeurs et auteurs, sont alignés. Certaines oeuvres sont disponibles à la vente, mais les auteurs, eux, exécutent, gratuitement et dans la bonne humeur, les dédicaces que le public sollicite.
Certains media locaux, dont Mirabelle (cf leur reportage), sont déjà sur place.
Le temps de saluer quelques amis (Lokorst, auteur de VHB, chez Phylactères, Guillaume Matthias, auteur de Bertrand Keufterian, chez Phylactères et WEBellipses, Céline Labriet, coloriste talentueuse oeuvrant notamment sur BK...) et nous voilà en train de déambuler entre les stands (bon, allez, surtout la buvette hein, je vais pas vous mentir) et une petite expo extérieure, bien originale, avec des planches grand format à découvrir dans un cadre naturel, quasi bucolique. 

Nous revenons à peine vers le centre des manifestations que, déjà, la conférence sur les métiers de la BD commence, avec un public restreint mais des intervenants naturels et très à l'aise, répondant volontiers aux questions posées.
Tout cela sent la passion, la bonne volonté et le véritable partage.
Malheureusement appelés par le destin (et d'autres verres à écluser), nous voilà obligés de quitter les lieux pour du provisoire qui se révélera plus long que prévu et nous emmènera dans un autre pays, pour d'autres aventures (ce n'est que le deuxième festival que je visite, mais ils semblent tous se terminer de manière identique... cf Lille).

Plus sérieusement, voilà tout de même un évènement agréable, intéressant, très bien pensé et pouvant accueillir passionnés, curieux et public familial souhaitant passer une journée sympa.
Cela va même sans doute au-delà de la BD et permet de se détendre ou, pour les plus jeunes, d'en apprendre plus sur un métier qui, peut-être, plus tard, sera le leur.

Bravo en tout cas aux organisateurs et à tous les participants !



Une partie des auteurs de Phylactères, en pleine action !