05 mars 2014

Infinity

Coup d'envoi de la nouvelle saga cosmique Marvel avec la sortie hier du premier numéro de Infinity.

Alors que les Avengers ont recruté de nouveaux membres, parmi lesquels Hyperion ou Captain Universe, une sérieuse menace se profile à l'horizon. Les Bâtisseurs, une race extraterrestre très ancienne, s'en prennent à différents mondes et empires. S'ils sont encore loin de la Terre, leur trajectoire laisse à penser qu'elle se trouve sur leur route, obligeant ainsi Captain America et Iron Man à prendre des mesures pour sécuriser la planète.
Pendant ce temps-là, un autre danger, peut-être plus grand encore, pèse sur l'humanité. Thanos et son Ordre Noir sont en effet bien décidé à profiter de la désorganisation des héros terriens pour réclamer un tribut...

Les sagas cosmiques tiennent un rôle à part dans le marvelverse. Foisonnant de personnages exotiques, de races bizarres et de créatures métaphysiques, ces récits laissent en général une place importante à l'imagination débridée des auteurs. De nombreuses sagas modernes, comme Annihilation, Silent War ou encore War of Kings, ainsi que certaines séries, comme Nova, Captain Marvel ou Guardians of the Galaxy, ont montré le potentiel du genre il n'y a pas si longtemps.
Cette nouvelle épopée est laissée aux bons soins de Jonathan Hickman, ce qui tombe plutôt bien étant donné que le scénariste est plus doué pour utiliser les personnages Marvel (cf. Secret Warriors ou Fantastic Four) que pour bâtir ses propres univers (cf. East of West). Difficile cependant de déjà juger du résultat sur cette seule introduction. Certains éléments sont néanmoins intéressants (l'Ordre Noir par exemple) et le grand nombre de protagonistes (Avengers, Inhumains, Skrulls, Bâtisseurs, sbires de Thanos, Illuminati, Chevaliers de l'Espace...) laisse augurer d'une confrontation épique et à grande échelle.

Les dessins seront réalisés par Jim Cheung, Jerome Opeña et Dustin Weaver. C'est Cheung qui ouvre le bal avec de superbes planches. Beau et impressionnant.
D'un point de vue plus pragmatique, la revue est vendue au prix "découverte" de 2 euros. Heureusement d'ailleurs parce que ce n'est pas bien épais. Panini explique un peu le contexte dans l'introduction, mais c'est vraiment un service minimum, en quelques lignes, sans beaucoup de détails. Autant dire que les nouveaux lecteurs (ou ceux qui ont décroché depuis un moment) risquent fort de se sentir perdus, d'autant que le casting est impressionnant. 
On a droit également à une checklist d'une rare laideur (sans doute l'exploit technique d'un collégien en stage de découverte), une présentation succincte des intervenants (uniquement leurs noms et leurs portraits en fait) ainsi qu'à cinq planches de croquis et deux variant covers.
Enfin, il faut savoir qu'outre ce mensuel, l'histoire devra se suivre également dans la revue Avengers. Les tie-ins seront, eux, dispersés un peu partout, de Spider-Man à Iron Man, en passant par Marvel Knights ou Uncanny Avengers

Un event ambitieux qui débute de belle manière et devrait convenir aux amateurs de cosmique.

+ Thanos !!
+ gros casting
+ superbes dessins
+ petit prix
- une présentation du contexte et des personnages qui manque de détails
- l'achat du mensuel Avengers semble, si ce n'est obligatoire, du moins très conseillé pour suivre l'intégralité de la saga