25 octobre 2014

La merde du mois : la boîte à quizz Marvel

Sortie ce mois d'un jeu qui frise l'arnaque. UMAC l'a testé pour vous. Et croyez-moi, on a bien du mérite...

Parfois, à force de tomber sur des trucs pourris, on finit par développer une sorte de sixième sens qui nous avertit de ne surtout pas mettre la main au portefeuille. C'est ce qui s'est passé avec ce quizz. Un gros Marvel, une toute petite boîte sous blister, seulement 120 questions, le tout pour une quinzaine d'euros, ça sent le binz vite (et souvent mal) torché.
Ben ça n'a pas loupé, je n'avais pas vu pire depuis le coffret du Toucan, en 2008.
Mais voyons en détail comment ça se présente.

Une fois la boîte ouverte, l'on a devant soi une pile de cartes questions, un sablier, un petit livret (j'insiste sur "petit", il est de la longueur d'une carte) et une pile de cartes plus petites.
Premier réflexe, l'on regarde les fameuses cartes sur lesquelles sont imprimées les questions et, là, c'est le choc ! On est au-delà du hideux. Les cartes ne bénéficient d'aucune illustration, seulement de vagues silhouettes en rouge et noir. Et en plus c'est imprimé sur une sorte de papier cartonné bas de gamme de très mauvaise qualité (rien à voir par exemple avec des cartes de Trivial Pursuit pour prendre un point de comparaison). Et c'est signé Hachette hein, c'est pas un truc vendu sous le manteau par une équipe d'albanais. 

Bon, c'est dégueulasse, mais le jeu est peut-être bien vous dites-vous. Haha, voilà bien là la cruelle naïveté, traînant derrière elle son lot d'amères déceptions, propre au néophyte encore trop confiant dans les produits douteux qui fleurissent, l'automne venu, dans les boutiques grouillantes et malodorantes. Pour faire simple, non, le jeu n'est pas bien.
Et pour cause. Figurez-vous que les réponses aux questions figurent non pas sur les cartes elles-mêmes, comme le voudraient la logique et le sens pratique, mais dans un petit carnet à part. Autrement dit, pour chaque question, il faut aller feuilleter le petit calepin. C'est même pas que ça devient chiant au bout de cinq minutes, c'est chiant dès le départ.

Attention, avec seulement 120 questions, n'espérez pas allez bien loin. A trois ou quatre, en une partie tout est torché. Il y a quatre catégories : Spider-Man, X-Men, Avengers et Cosmique. Difficile de juger de la difficulté, ça me semble a priori très simple mais pour le grand public, bon nombre de questions doivent être assez ardues. Il y a à chaque fois quatre propositions, je ne sais pas si elles se veulent drôles ou faciles, mais elles sont parfois très étranges. Par exemple : "Suite au décès de Peter Parker, un jeune homme d'origine latino-africaine endosse le costume de Spider-Man, il se nomme : Jim Parson, Miles Morales, Steve Ditko ou Howard Duck ?". Même sans bien connaître l'univers Ultimate, ça ne laisse pas beaucoup de choix plausibles...
Et bien entendu, il y a aussi des erreurs. Par exemple, on nous demande comment s'appelle la saga dans laquelle les personnages Marvel sont enlevés par le Beyonder pour s'affronter. Choix de réponse : Invasion des Titans, Guerre Secrète, Battleworld ou Civil War. On jette un œil au livret qui nous dit que la réponse correcte est "la guerre secrète". Malheureusement, c'est faux, la "guerre secrète", ou Secret War, c'est une saga moderne dans laquelle Nick Fury monte une équipe pour faire un raid en Latvérie (cf. cet article). La réponse correcte est Secret Wars, ou les Guerres Secrètes. On pourrait ne pas pinailler s'il n'y avait pas une autre saga au nom très proche, mais là, la réponse est tout simplement fausse. Et trouver le moyen de laisser des erreurs dans si peu de questions, ça en dit long sur le sérieux des mecs qui ont pondu ça.

Que vous dire encore de cette calamité ? L'on peut noter la présence de petites cartes qui donnent des bonus quand vous les jouez (une sorte de joker que vous recevez en début de partie). En gros, soit ça vous donne du temps supplémentaire (inutile), soit ça vous permet de changer de question (et vu qu'il n'y en a pas des masses...). 
Et dernière fausse-bonne idée (ou idée à la con comme on dit par chez moi, mais ça dépend des régions), la présence du sablier. Il dure une minute. C'est relativement long une réflexion d'une minute quand même, surtout quand vous avez des propositions. Soit vous savez, et vous n'avez pas besoin de temps, soit vous ne savez pas et l'écoulement du sablier n'apportera rien de plus à part emmerder tout le monde.

Bon, ben je crois qu'on a un beau strike là.
Allez, poubelle !

- matériel de qualité médiocre
- très faible nombre de questions
- des erreurs
- un système de jeu peu pratique et mal pensé
- le prix (ça semble bon marché, mais vu le foutage de gueule à tous les niveaux, c'est en fait hors de prix)  
- à la place du sablier, un peu de vaseline aurait été plus franc et plus utile