10 décembre 2006

The Evil That Men Do

Conclusion de la mini-série The evil that men do dans le Spider-Man hors-série 24. Kevin Smith a bien fait d'attendre quelques années avant d'écrire la fin de cette histoire car elle se révèle tout de même plus relevée que les trois premiers épisodes que nous avions pu lire en septembre. On a notamment une révélation importante sur le passé de la Chatte Noire et on assiste à l'entrée en scène de Daredevil (que Smith connaît bien pour avoir travaillé sur la série qui lui est dédié) et Diablo (Nightcrawler). La fin laisse entrevoir une possible suite et installe un vilain relativement perturbé qui pourrait devenir récurent et reprendre même l'identité de... Mysterio. Les dessins de Terry Dodson ne sont pas hideux, loin de là, mais conservent un aspect simpliste dû au manque de détails des décors (qui se limitent parfois à un fond de couleur).
Le mensuel se termine sur deux histoires courtes (2 x 11 planches) tirées de Spider-Man Unlimited.