06 décembre 2006

En route pour Washington !

Mr Parker goes to Washington pourrait être le nom d'un groupe des années 80 (ça sonne un peu Frankie goes to Hollywood) mais il s'agit en fait du 529ème épisode d'Amazing Spider-Man que l'on peut lire en VF ce mois-ci dans le mensuel consacré au Tisseur. Bien que Marvel en faisait un "road to Civil War", Panini n'annonce officiellement les prologues concernant cet évènement qu'à partir de janvier. Bizarre. D'autant que là, l'épisode se révèle pour le moins crucial en ce qui concerne l'avenir des relations entre Tony Stark et Peter Parker. Il s'agit donc de ne pas rater ce moment important puisque, clairement, nous sommes déjà sur la route de Civil War ! Dans ce premier numéro post The Other, Spidey teste enfin son nouveau costume rouge et or conçu par Stark. Au menu des améliorations de ce dernier : des microfibres de kevlar permettant de résister aux balles de petits calibres, un système de communication directe avec les services d'urgence, des amplificateurs audio et vidéo, des filtres à toxines, un GPS (sisi, comme sur une vulgaire Renault) et même une toile maillée intégrée qui permet de "glisser" sur l'air sur de courtes distances. Il n'est pas fait mention pour l'instant des fameuses pattes mécaniques mais avouons que c'est déjà pas mal, surtout si l'on ajoute à tout cela les nouveaux pouvoirs du Monte-en-l'air.
Toujours concernant cet épisode, vous rappelez-vous que MJ avait été blessée à l'hôpital et qu'en apparence, elle n'avait plus rien depuis ? Straczynski règle ce petit problème fort joliment (suite sans doute aux courriers des fans US à qui rien n'échappent). L'explication est très technique, pas forcément drôle en soi, mais juste après, Stark et Parker regardent...le lecteur (nous quoi) d'un air de dire "Alors ? Satisfait ?" ;o)

Marvel Knights : Spider-Man devient Sensational Spider-Man avec Roberto Aguirre-Sacasa au scénario et Angel Medina au dessin. On a droit à l'ancien costume par contre ici. L'histoire se révèle assez classique, une étrange menace rend les animaux cinglés et semble dérégler le 6ème sens du Tisseur. On retrouve le fils de Jameson et Curt Connors (du loup, du lézard, on reste dans la ménagerie quoi). Maintenant que Civil War approche, j'ai du mal à m'intéresser à ce début mais bon, on verra la suite.
Le Friendly Neighborhood Spider-Man de ce mois (le 5ème de la série, celle-ci ayant commencé avec The Other) est en fait un one-shot. Tout comme dans le Marvel Icons du mois dernier - et le blog de Carol Danvers - l'histoire se déroule à travers les commentaires interneteux d'une inconnue qui se pense harcelée par Spidey (à ce sujet, j'ai relevé un petit anachronisme, le premier post est censé avoir lieu à l'époque où Parker était encore au collège, et...y'avait déjà Internet ?? Oups !). Le début avait l'air plutôt fade mais j'avoue avoir apprécié le clin d'oeil final (tiens d'ailleurs, je me demande si la référence au roi George III et au 4 juillet n'est pas une légende "historique", il existe la même anecdote en France à propos de Louis XVI et du 14 juillet).
Et pour finir, dans Marvel Team-Up, toujours la Ligue des Losers de Kirkman avec humour et moult personnages à la clé (tels que X-23 ou Araña).