10 mars 2012

Les comics à l'honneur au Salon du Livre

Pour la première fois, la BD américaine met un pied au Salon du Livre à l'occasion d'une exposition concernant l'anthologie DC publiée par Urban Comics.

L'ouvrage DC Comics Anthologie, permettant aux novices de se faire une idée de la richesse de l'univers DC et constituant une bonne introduction à ce dernier, avec de nombreux textes explicatifs, aura eu un autre aspect positif puisqu'il permet aux comics de faire leur entrée au réputé Salon du Livre, qui se tiendra à Paris du 16 au 19 mars.

Une exposition, reprenant le découpage du recueil, est en effet prévue et présentera des covers et des planches permettant de voyager au travers de 75 années d'aventure éditoriale.
Une excellente surprise ma foi pour le parent pauvre de la littérature qu'est la BD, et pour le parent pauvre de la BD que sont les comics !

Le terme "Livre", pour moi, a toujours recouvert le magique domaine du papier, qu'il serve à engendrer des nouvelles, des romans ou des fictions dessinées. Ces dernières sont souvent malmenées, sans raison, pas bien des media (cf cette chronique, consacrée à un reportage, puant, d'Envoyé Spécial). Il s'agit ici d'un premier pas vers une forme, non pas de respectabilité, car la BD n'en a guère besoin tant elle est déjà respectée par ceux qui la connaissent vraiment, mais vers une sorte de normalisation, qui permettrait de ne plus considérer qu'un dessin rend une oeuvre enfantine, ou que l'origine des planches les rend plus fades ou moins charismatiques (cf encore cette énormité).

Le Joker au Salon du Livre... une nouvelle qui aurait été difficile à croire il y a encore dix ou vingt ans. Et en même temps, qui honore l'autre ?
Le Salon du Livre a une trentaine d'années, le Joker est né en 1940. Il a connu bien des auteurs et encore plus de lecteurs, autrement dit, ce n'est pas la jouvencelle de l'année qui va au bal des débutantes. Au contraire, c'est un laideron magnifique, mille fois engrossé par des plumes sans capote, qui se tient, goguenard, parmi les "gens bien".

Les Mayas l'avaient prévu, 2012 est une année qui va envoyer du radis !