10 avril 2014

L'émotion passe aussi par les pupilles

Didizuka
«Le regard est la grande arme de la coquetterie vertueuse. On peut tout dire avec un regard, et cependant on peut toujours nier un regard», Stendhal, De l'amour.
« Les yeux sont les fenêtres de l’âme. », Georges Rodenbach, Bruges-la-Morte.

Les pupilles, tout comme la forme de sourcils, de la bouche sont vecteurs d’émotions. Cela peut être très pratique pour apporter un peu de subtilité et accentuer les émois non verbaux de vos personnages.

La pupille possède trois états : au repos, dilaté (Mydriase) ou contracté (Myosis). Elle passe son temps à s’ouvrir et se fermer à cause des variations de la luminosité. Cela influence le système nerveux autonome du muscle de l'iris. Dans un endroit sombre, la pupille se dilate, dans un endroit éclairé, elle se contracte. 
Repos

Mydriase

Myosis
Cependant, les émotions peuvent influencer tout ça ! L’humeur, qu’elle soit négative ou positive, permet de connaître l’état d’esprit d’une personne.
Pour simplifier, la dilatation envoie un message positif (la pupille peut atteindre une taille 4 fois supérieure à sa taille normale) et la contraction un message négatif. Mais la signification dépend de la situation (et du changement de la lumière). Les yeux clairs peuvent paraître plus attractifs, car il est plus aisé d’en voir la dilatation.

Source : Wicki
Swamp Thing
La pupille se dilate :
*lors d’une réflexion intense, mais pas extrême.
*dans un moment de joie, amour, jouissance, jubilation.
*quand on porte un intérêt : amour, désir (sexuel ou non…), l’écoute d’une chose plaisante, une bonne lecture, bref quelque chose qui fait plaisir.
*pour séduire : les pupilles dilatées attirent les partenaires amoureux. Les bébés et jeunes enfants ont des pupilles plus larges que celles des adultes car elles se dilatent constamment afin d’obtenir l’attention de ces derniers en devenant plus attirants.
*quand on souffre.
*avec certaines drogues (amphétamines, cocaïne, LSD , mescaline…).

On peut donc remarquer que les joies et les souffrances font dilater les pupilles, comme si cela enclenchait les mêmes réactions dans le cerveau. On dit souvent que l'amour fait souffrir, que l'on aime souffrir, que l'on souffre dans l'amour...

Swamp Thing
 La pupille se contracte :
*lors de dégout-rejet.
*avec certaines drogues (opiacés...).
*quand on fait un effort mental extrême.
*lorsque l’on est en colère.
*quand on est effrayé.
*quand on hait.

Et en mouvement :

Suren Manvelyan
Dans la majorité des œuvres de fictions, respecter la réalité rend le travail artistique fastidieux, difficile, ou porteur de confusion pour le public. Ainsi, les auteurs par le biais de codes communément admis jouent, modifient certains détails pour une meilleure compréhension du message délivré.

Quelques entorses acceptées :

++ L’absence de pupilles et d’iris

Tornade/Storm, X-Men
Les yeux sont le plus souvent blancs, comme cataractés. Les prophètes, les non-voyants avec un don de prémonitions, les protagonistes dont la cécité est reliée à un pouvoir sont représentés avec l'intégralité de leurs globes oculaires laiteux. Les personnages en transe, ceux qui se concentrent intensément peuvent aussi posséder un regard opaque. C’est un aveuglement psychique, lié au surnaturel.
Dans certains films ou séries télévisées, les yeux peuvent être bleus ou rouges, mais ils sont toujours sans iris ni pupilles.
Les Zombies et autres morts-vivants ont de même des yeux vides indiquant que leur âme a quitté leur
Highschool of the Dead
corps (les yeux sont le reflet de l’âme…).
Supprimer l’iris et la pupille permet de mettre en valeur la cécité ; les êtres humains suivent instinctivement les mouvement des yeux, ainsi que les modifications des expressions du visage...
En occultant une des informations les plus importantes, le personnage cataracté se voit attribuer un caractère mystérieux, indéchiffrable, terrifiant. 

Lorsqu’un personnage est fortement choqué, mentalement ou physiquement, ou étonné, ces yeux peuvent être brièvement remplacés par des globes opaques laiteux.

Dans la pénombre, la nuit, les yeux peuvent aussi être totalement dépourvus d’iris et de pupilles. Ils sont terrifiants, car le regard transperce l’obscurité (les monstres, comme les vampires, sont parfois représentés ainsi). Cela marche aussi avec un seul œil !

++L'absence de pupilles
Skip Beat

Très courant dans les mangas, ce code graphique indique que le personnage est choqué, désappointé, le plus souvent au moment d'une révélation...

++ Les yeux ternes

Normalement, les yeux des personnes heureuses brillent et reflètent leur
X, Clamp
environnement grâce à une humidification permanente qui empêche un dessèchement oculaire.
Lorsque les gens sont tristes, choqués ou fatigués, ils ont tendance à baisser légèrement la tête, ce qui entraîne l’assombrissement de la partie supérieure des globes qui d'habitude réfléchit la lumière.
Dans certaines œuvres de fiction, quand un personnage est malheureux, très fatigué, déprimé, ou sur le point de craquer, ses yeux perdent tout l'éclat naturel et semblent être sans vie.
Selon le style de l’artiste, cela peut être une absence de reflets, ou de reflets+pupilles ou absences de reflets+pupilles+couleur plus terne.

++ L’œil fou

Si un personnage est dérangé, l’un de ses yeux verra son iris et/ou sa pupille devenir beaucoup plus petite que l’autre. Son regard sera terrifiant pour son interlocuteur.

++L’iris rétractable

La pupille est parfois trop petite à dessiner, à filmer…, il est plus facile de dilater et de contracter l’iris avec. Lorsque les iris sont très contractés, l’artiste indique que son personnage est dans une grande colère ou qu’il est choqué (le plus souvent mentalement), terrifié, souffrant. Le personnage parfois silencieux hurle ainsi par ses yeux.
Au contraire, si un artiste veut attendrir son public, il a intérêt à dilater fortement les pupilles et les iris de son personnage, quitte à lui donner un regard de chien battu.
Shrek
 Bien sûr, il n'est pas interdit de combiner tout ce qui est décrit ci-dessus pour obtenir des effets percutants !

Joker, Batman


Quelques exemples : 
Didizuka