11 novembre 2014

Atari, comics et vidéos : Rétro Phil

Aujourd'hui, on parle comics et vieux jeux vidéo. Ou plutôt, on parle de quelqu'un qui parle de comics et de vieux jeux vidéo.

Bon alors j'en vois déjà venir râler en me disant "ouais, t'as soi-disant plus le temps de faire autant de chroniques comics qu'à la grande période, mais par contre, mater des conneries sur youtube, ça t'y arrives !".
Eh bien non, ça n'a rien à voir. En fait, je profitais de ce jour férié, célébrant l'armistice, pour faire quelques recherches historiques. Sur Samantha Fox, que je classe dans la rubrique Histoire, parfaitement. Et un lien en entrainant un autre, je suis tombé sur la chaîne de Rétro Phil.

Je préfère immédiatement dissiper toute ambiguïté, ce n'est pas mon petit frère, mon voisin ou quelqu'un qui m'a payé pour que je lui fasse de la pub (par contre je vois qu'il a un Goldorak encore emballé... et comme c'est bientôt Noël...), non, je ne le connais absolument pas, mais vu qu'il m'a fait perdre une bonne partie de l'après-midi, je me suis dit que j'allais me venger sur vous en vous obligeant, vous aussi, à regarder ce qu'il fait.
D'autant que c'est plutôt bien. Et drôle.

Rétro Phil aborde essentiellement les vieux jeux, et plus précisément les vieux jeux Atari !
Là, deux solutions, ou vous êtes trop jeunes pour avoir eu un Atari, et vous pouvez toujours allez vous marrer en voyant la gueule des trucs qui nous faisaient à l'époque rater nos études (devoirs/jeux, le choix était cornélien... non, je déconne, il était très facile), soit vous êtes tout comme moi sage et expérimenté, ce qui vous permettra de redécouvrir avec nostalgie certains classiques.
Test de 1943. Un shoot, pas un shmup !
Niveau qualité d'image, les dernières vidéos sont en HD, donc c'est propre. Quant à Phil, il est très à l'aise, fait souvent preuve d'humour et a la bonne idée d'intégrer parfois ses galères aux chroniques (cf. la version 0 de la vidéo sur Stunt Car Racer), comme lorsqu'il essaie de jouer avec une manette... débranchée (ouais ben, vous verrez quand vous aurez son âge).

Petite anecdote personnelle, j'ai redécouvert grâce à la vidéo sur Crazy Cars III un générique que j'avais complètement oublié. Celui de SuperBug !! C'est fou parce que je ne me rappelle plus du tout de la série, mais le générique m'est revenu en une seconde dès les premières notes. Et ça fait très bizarre, parce qu'il ne s'agit pas d'un truc ancien auquel vous pensez de temps en temps avec nostalgie, mais bien d'un machin profondément enfoui dans les douves de votre mémoire, dans un coffre recouvert de poussière et qui n'était pas destiné à être réouvert un jour... bon, on va pas chialer pour autant, parce qu'on est des bonshommes, mais ce retour subi et subit vers l'enfance à de quoi ébranler même les plus solides !

Revenons au sujet. En plus des jeux Atari, le bougre parle aussi de comics. Là encore souvent avec humour, comme dans cette vidéo sur Transmetropolitan, avec une première partie parodique hilarante (heu... ça me rappelle étrangement quelqu'un qui, lui, fait le même genre de trucs au premier degré). 
Parfois, ça pique un peu les yeux.
Parfois aussi, il s'attaque aux comics par le biais de thèmes auxquels on n'aurait pas pensé de prime abord, comme... le viol et les abus sexuels. Heu... oui, je sais, dit comme ça, on a l'impression que c'est Morandini qui s'est mis à parler de comics, mais je vous assure, c'est bien foutu, avec des exemples Marvel et DC pertinents, des illustrations, des vannes et tout ce qu'il faut pour désamorcer un sujet qui aurait pu s'avérer scabreux.

Voilà, si vous avez envie d'en savoir plus, n'hésitez pas à aller faire un tour sur la chaîne youtube de Rétro Phil.
Beaucoup de gens se lancent dans ce genre de chroniques filmées, en faisant souvent n'importe quoi d'ailleurs, car les vidéos, c'est comme tout, cela nécessite un minimum de technique. Et pas uniquement liée au montage. Alors, quand parfois on tombe sur un vrai bon truc, divertissant et agréable, ce n'est jamais - contrairement à ce que j'insinuais en plaisantant au début de cette chronique - une perte de temps. Divertir autrui est un art complexe que peu de gens maîtrisent. Il ne suffit pas de se filmer devant une grosse licence des années 80 pour intéresser les gens. Il faut ce petit truc en plus, que ce brave Phil me semble avoir, et qui permet au net d'avoir cette folie, ce courage, cette intelligence qui fait tant défaut aux dinosaures télévisuels.

Un seul bémol cependant : non, l'Atari n'est pas la meilleure machine de tous les temps. Pas plus que l'Amiga d'ailleurs.
Aaaaaaamstraaaaaaad !! (à écrire comme ça, ça rend pas bien, mais quand je le gueule, à la William Wallace, ça fait son petit effet quand même)