28 novembre 2006

Supreme Power : Hyperion

En marge de la série principale (tome 1, 2 & 4), les Supreme Power VF, parus sous le label Max, proposent également diverses mini-séries consacrées aux personnages principaux : Dr Spectrum (tome 3), Nighthawk (tome 5) et enfin, le tout récent tome 6 consacré à Hyperion.
Straczynski reste au scénario mais c'est Dan Jurgens qui remplace Gary Frank.

Les 5 épisodes réunis dans ce (si attendu) 6ème volume VF introduisent plusieurs nouveaux surhumains chargés de ramener Hyperion sous le contrôle de l'armée. On trouve un génie, délicieusement antipathique, une jeune femme pouvant influer sur les hypothèses quantiques, un gros balourd invulnérable et, enfin, un type ayant la charmante particularité d'être une sorte de fission nucléaire vivante.
Hyperion est ici plus sombre, plus inquiétant que par le passé. Dans une hypothèse quantique que l'on découvre dans cette histoire, il se révèle même capable du pire. Malheureusement, comme souvent dans les mini-séries annexes, on reste un peu sur sa faim. Zarda (Power Princess), Ledger (Dr Spectrum) et le reste des persos connus apparaissent peu. Au final, l'histoire n'a pas réellement évolué depuis la fin du tome 4 si l'on excepte l'émergence de nouveaux métahumains. Cela donne envie de retrouver au plus vite la suite de la série phare ou encore le fameux crossover entre l'Escadron nouvelle version et les Ultimates.