09 février 2008

Sweet Home

Après plus d'un an sans HS, le Spider-Man Hors Série #25 replonge dans les histoires parallèles aux séries principales et s'intéresse tout particulièrement, cette fois, aux annuals de 2007.

Le premier annual est celui de Sensational Spider-Man. Il est écrit par Matt Fraction et dessiné par Salvador Larroca. Il s'agit d'une historie moderne, post-Civil War, mais entrecoupée de flashbacks revenant sur des moments importants de la relation Peter/MJ. Des souvenirs dans lesquels Mary Jane va puiser afin de résister aux pressions du SHIELD qui souhaite qu'elle livre son mari. Et pourquoi pas aussi leur donner sa petite culotte ? Non mais ! ;o)
L'ensemble est plutôt sympa. On a droit, en prime, à une magnifique vue aérienne sur New York.

Le deuxième annual est celui de la série Friendly Neighborhood Spider-Man. On y découvre des éclaircissements sur les origines de l'Homme Sable, notamment une explication sur ses deux noms (Flint Marko/William Baker). On retrouve ici un peu les mêmes ficelles que pour Octopus : Year One (publié dans le 100% Marvel Spider-Man #5) en moins long. L'attitude du méchant bandit est expliquée par une enfance difficile, avec pôpa qui n'est pas là, maman qui boit et les caïds de l'école qui le prennent comme souffre-douleur. Un peu caricatural, surtout pour du Peter David.

La troisième histoire est tirée de Spider-Man Family, un bimestriel VO publiant à la fois du matériel inédit et d'anciens épisodes. Panini a sélectionné "Homesick", un choix fort commercial flirtant avec le costume noir et le fameux Homme Sable. Toute ressemblance avec une tentative d'adaptation cinématographique récente ne serait que pure coïncidence. L'intrigue est inexistante, les dessins potables. Remplissage.
Il aurait été plus intéressant de compléter avec le Spider-Clan du Mangaverse. Enfin, bon...
On termine avec une très courte histoire (six planches), également de Peter David, décidément pas très en forme sur ce coup. Visiblement, il a envie de faire pleurer dans les chaumières mais les sabots sont trop gros et trop misérabilistes pour que l'on y croie vraiment.

Du bon mais aussi du franchement pas terrible donc pour ce retour du Tisseur en HS. Le prochain numéro, en avril, contiendra l'intégralité de la mini-série Spider-Man/Red Sonja (une sorte de Conan en plus sexy).