22 février 2008

Spidey et ses clones

Fin de la saga du clone version Ultimate dans le Ultimate Spider-Man #55 paru en kiosque ce matin.

Les septième et huitième épisodes de Clone Saga, de Brian Michael Bendis et Mark Bagley sont donc au menu de la revue ultimo-arachnéenne de ce mois. Il ne s'agit pas encore tout à fait de la conclusion puisque nous aurons encore droit à un épilogue en avril.
Le bimestriel est plus épais que d'habitude, le second épisode comptant 31 planches au lieu des 22 habituelles.

Les révélations et coups de théâtre continuent même si cette partie me semble en dessous des précédentes, notamment à cause du combat contre Octopus, plutôt brouillon et guère passionnant. D'un point de vue général, cette saga s'avère bien plus digeste en tout cas que la version classique. Le Chacal est ici avantageusement remplacé par un Octopus bénéficiant de l'appui d'un gouvernement qui voit d'un mauvais oeil la mainmise de Nick Fury sur la communauté super-héroïque.
Autre différence de taille : le clone féminin qui devient la Spider-Woman (version Jessica Drew) Ultimate.
Sentimentalement, les choses évoluent aussi pas mal pour Peter bien que le dénouement amoureux soit plutôt réservé à l'épilogue à venir (pauvre Kitty Pryde, bouh ! Je l'aimais bien moi... ;o)).

La prochaine fournée contiendra les débuts de l'arc Ultimate Knights, dans lequel le Tisseur devrait s'associer à Daredevil pour mettre un terme (définitif ?) aux activités du Caïd.

La saga du clone Ultimate :
Partie 1