07 mars 2009

Batman : La Résurrection de Ra's Al Ghul

Cette semaine est sorti un crossover lié à Batman et à ses séries dérivées. Petit coup d'oeil sur La Résurrection de Ra's Al Ghul.

Ra's Al Ghul est un vieil ennemi du Chevalier de Gotham. Et bien qu'ayant rendu l'âme, il cherche maintenant à se réincarner. Pour cela, il lui faut un corps, et son choix va se porter sur Damian, fils de Batman et de sa propre fille, Talia.
Pendant que certains aspirent à la vie éternelle, d'autres cherchent surtout à donner la mort. Le Senseï, le Spectre Blanc, les Messagers de Mort et une armée de ninja sont autant de menaces que devront affronter Robin et Nightwing, venus en aide à leur père spirituel. Et avant que ne se termine cette petite réunion de famille, bien du sang aura coulé. Et bien des espoirs auront été déçus.

Voici donc l'intégralité du crossover consacré au retour de Ra's Al Ghul, prologues et épilogue inclus. Ces épisodes, tirés des séries Batman, Robin, Nightwing, Detective Comics et de deux annuals, n'avaient pas trouvé leur place dans les revues kiosque VF et sont aujourd'hui publiés dans la collection Big Books de Panini (l'équivalent des Marvel Monster niveau couverture, papier et but).

Crossover oblige, il y a un grand nombre d'auteurs sur le coup. En ce qui concerne le scénario, il est écrit par Paul Dini, Grant Morrison (We3), Peter Milligan, Fabian Nicieza et Keith Champagne. Pour la partie dessin, le générique est encore plus long puisque se sont succédés : David Lõpez, Jason Pearson, Tony Daniel, Freddie E. Williams II, Don Kramer, Carlos Rodriguez, Ryan Benjamin et David Baldeõn. Si l'on ajoute les encreurs et coloristes, ça fait tout de même du monde !
Le grand point positif de cette histoire reste sans doute son accessibilité. En effet, même si vous ne connaissez pas grand-chose de Batman et de l'univers DC, vous parviendrez à suivre sans problème les péripéties qui sont contées ici. Une petite introduction permet même de présenter dans les grandes lignes Ra's Al Ghul, Talia et Damian. Le déroulement de cette saga est assez classique : quelques combats dans divers lieux à travers le monde, le tout agrémenté d'un petit dilemme moral pour l'un des personnages secondaires. Pas de quoi fouetter une chauve-souris mais un honnête divertissement tout de même. Le rôle de l'horripilant Damian aurait sans doute gagné à être approfondi, tout comme les relations entre Batman et Talia, mais visiblement, le but n'était pas ici de trop s'appesantir sur la psychologie des protagonistes.

Une histoire complète et sympathique handicapée par un prix relativement élevée (ces 11 épisodes sont, au final, plus chers qu'un Deluxe). Ce n'est pas encore cet ouvrage qui tirera les titres DC de leur marasme actuel, d'autant qu'il arbore un "pour lecteurs avertis" assez peu justifié (il n'y a ni sexe, ni langage ordurier, ni violence extrême). A trop vouloir aseptiser la lecture des plus jeunes, l'on finit par ne plus pouvoir faire la distinction entre ce qui relève clairement du domaine adulte et ce qui n'est qu'une frilosité absurde. Mais c'est une autre histoire... ;o)

ps : je signale un jeu Illuminati, concocté par Biaze, avec des lots Ultimate à gagner. N'hésitez pas à participer ici.