01 mai 2014

Encyclopédies Batman

Une plongée aujourd'hui dans l'univers du Dark Knight grâce à deux encyclopédies très différentes et complémentaires.

Batman ayant tout de même quelques décennies d'aventures à son actif, il n'est pas toujours facile de pénétrer son sombre et riche univers. Pour les novices qui souhaiteraient en apprendre un peu plus sur Gotham et Bruce Wayne, nous vous avons sélectionné deux encyclopédies au style radicalement opposé.
Pour commencer, L'encyclopédie Batman, publiée chez Huginn & Muninn.
L'ouvrage, qui fait environ 200 pages pour un peu plus de 30 euros, commence logiquement par une présentation des origines du personnage et un petit topo sur ses créateurs. On rentre ensuite dans le vif du sujet avec le costume (et son évolution), le manoir Wayne, les gadgets à disposition du héros, les différentes versions de la Batmobile ou encore la Batcave et ses secrets.

Niveau caractéristiques physiques, on fait dans le pointu : outre une liste des différents arts martiaux pratiqués par le chevalier de Gotham, l'on a droit à un programme d'entraînement complet (sur une semaine) et même à une liste détaillée des différents repas sur une journée ! Anecdotique mais amusant.
Un plan de Gotham, plutôt moche et assez basique, est présent également. La ville est si mythique qu'elle aurait sans doute mérité un meilleur traitement, avec une carte plus soignée. 
L'on passe ensuite en revue les nombreux alliés et ennemis de Batman. Plutôt succinct mais assez complet.
Une chronologie rapide permet également de retracer les grandes lignes des évènements ayant eu un impact sur le Dark Knight. Enfin, cinq parties découpées en époques distinctes (Golden, Silver, Bronze, Dark et Modern Age) s'attardent sur les sagas importantes, parfois en détaillant un épisode clé. Des évènements relativement récents sont présents puisque l'on évoque Blackest Night ou Batman Incorporated par exemple.

Le tour d'horizon est plutôt complet et les illustrations sont très nombreuses. Néanmoins, L'ouvrage flirte parfois plus avec l'artbook que l'encyclopédie pure et dure.
Aussi, pour ceux qui voudraient aller plus loin (et qui ne sont pas rebutés par l'anglais), l'on peut conseiller The Essential Batman Encyclopedia.
Près de 400 pages pour une vingtaine d'euros. L'ouvrage est radicalement différent puisqu'il propose un texte dense et des articles bien plus fouillés. Sont abordés bien sûr les personnages mais aussi les différents lieux importants et même divers objets et armes. L'on peut noter la présence de cahiers d'illustrations en couleurs, les images aérant les articles étant, elles, en noir & blanc. Contrairement à l'encyclopédie précédente, l'éditeur opte ici pour une softcover.

Si l'on évoque une certaine complémentarité entre ces deux encyclopédies, c'est qu'elles n'ont pas du tout la même finalité ni la même forme. La première est jolie, agréable à feuilleter, alors que l'autre est résolument fonctionnelle. De la même façon, la première reste un peu en surface des choses (ce qui sera déjà amplement suffisant pour la plupart des lecteurs) alors que la seconde aborde les sujets d'une manière plus exhaustive, avec notamment de nombreuses références aux publications concernées. 
Le mieux est encore de prendre un exemple concret avec la photo ci-dessus. Il s'agit de deux articles sur le même personnage, Spoiler. Celui de la première encyclopédie est "collé" juste au-dessus pour pouvoir clairement comparer. L'on voit bien que dans l'encyclopédie VO, le texte est au moins dix fois plus long.

Pas vraiment de gagnant donc avec cette confrontation entre deux livres qui ne boxent pas dans la même catégorie. L'idéal serait de posséder les deux (Batman mérite bien ça !) mais, en cas de choix, il se basera sans doute sur votre maîtrise de l'anglais, l'aspect esthétique et le niveau d'information dont vous avez besoin.
L'une se regarde, l'autre se lit, c'est finalement un bon équilibre pour des encyclopédies dédiées aux comics.


Galerie









Liste des encyclopédies, ou ouvrages assimilés, traitées sur ce site.