21 novembre 2008

Nouvelle saison des Ultimates : Sexe, mensonges & DVD

La tant attendue troisième saison des Ultimates vient de débarquer aujourd'hui en kiosque. La nouvelle équipe créative est-elle à la hauteur de nos espérances ?

Les Ultimates ne sont plus liés au SHIELD. Nick Fury lui-même a disparu dans une autre dimension. C'est désormais Tony Stark qui tient les rênes, mais dans quelles conditions ? Il est ivre mort la plupart du temps. Hawkeye, lui, est suicidaire. Thor s'est épris d'une jeunette inconnue. Et pour couronner le tout, la Sorcière Rouge et son frère, Quicksilver, semblent très..."proches".
La situation est déjà compliquée mais si l'on rajoute une vidéo très hot (de Stark et la Veuve Noire ) circulant sur le Net, une étrange attaque de Venom et un ennemi inconnu qui parvient à buter un membre de l'équipe, cela fait vraiment beaucoup.

On pourra dire que l'on aura patienté longuement pour cette troisième "saison". Elle est d'ailleurs cruciale car si la première (disponible en Marvel Deluxe) était excellente, la deuxième était bien moins attrayante et même poussive, la faute à un Millar qui avait fait le tour de cette relecture des Vengeurs dès son douzième épisode bouclé.
Ce n'est donc pas seulement une suite qui est attendue mais un verdict : la série a-t-elle encore un avenir ?

Je ne vous fais pas languir plus longtemps, la réponse est OUI, en lettres majuscules et enflammées. Au scénario, Jeph Loeb (Batman : The Long Halloween, Hulk, Onslaught Reborn, Fallen Son, Spider-man : Blue), parvient à remettre d'emblée de l'entrain dans les rangs, à coups notamment de frictions et de prises de bec internes, tout en faisant le lien avec la situation catastrophique (sur le plan de l'histoire, pas au niveau de l'écriture tout de même) qu'avait laissée Millar. On a ici, très vite, ce que l'on est un peu en droit d'attendre d'une équipe abritant des personnages aussi emblématiques : des dialogues percutants, de l'action, des relations complexes, un peu d'humour, quelques surprises et, évidemment, un certain respect pour le caractère et la spécificité de chaque héros.
Le dessin de Joe Madureira, parfait, vient terminer le travail de sape et conquérir les plus réticents. Le graphisme est dynamique, réaliste et empreint d'une vraie "touche", d'un caractère unique qui se poursuit, avec l'aide du coloriste Christian Lichtner, jusque dans les techniques, voyantes mais jolies, consistant à "économiser" sur les décors. Quand c'est bien fait, il n'est nul besoin de ronchonner. Donc, je ne ronchonne pas. ;o)

Cet Ultimates #37 est complété par le premier épisode de Ultimate Human, par Warren Ellis (Fell, Transmetropolitan, Nextwave, NewUniversal) et Cary Nord. On pourrait croire que c'est un peu en dessous de la série précédente (tant nous avons rongé notre frein pendant des mois !) mais ce serait oublier l'habileté d'un Ellis. On plonge dans son histoire avec une rare facilité et cette confrontation entre un Stark tentant d'aider le pauvre Bruce Banner et un Hulk déchaîné et s'adaptant aux pires saloperies est plutôt prometteuse. Là encore le dessin est irréprochable et sert le propos avec intelligence.

Un bimestriel qui n'a pas mal négocié le virage que tout le monde attendait. Du très bon matériel, tant sur le plan des péripéties que sur celui de leur mise en images. Un fort bon 44 planches pour seulement 4,00 €.