12 novembre 2008

Marvel Heroes : Killed in Action

Le mensuel Marvel Heroes entame sa deuxième année de parution avec un numéro #13 dans lequel l'Initiative tient une bonne place. Et en prime, un Hulk tout rouge et des Vengeurs à l'ancienne.

On commence par Hulk. Rappelez-vous, le mois dernier nous avions eu droit à une cover alléchante de notre gros monstre devenu écarlate mais les planches intérieures ne montraient rien de cette nouvelle version. Cette fois, le gros balèze entre en scène et bousille même le nouvel héliporteur du SHIELD (tout neuf qu'il était le bazar ! c'est les contribuables qui vont être contents, surtout par ces temps de crise !).
Jeph Loeb au scénario, Ed McGuinness au dessin. Plutôt de l'action et quelques doubles planches censées impressionner. Bon, oui, ça fonctionne. A suivre quoi.

L'épisode de ce mois des Mighty Avengers est assez spécial car il est censé se dérouler dans le passé, du coup, un style graphique très ancien a été employé pour l'illustrer (notamment avec la fameuse colorisation à points là, pas belle du tout). Tout a été fait pour renforcer l'impression de décalage temporel, jusqu'aux pubs pour Strange ou de vieilles sagas en bas de page. Plutôt sympa. Niveau histoire, l'on assiste surtout aux péripéties d'un trio improvisé composé de Fatalis, Iron Man et Sentry.
Le tandem Bendis/Bagley est bien sûr aux commandes. Vu que les deux compères ont battu, avec Ultimate Spider-Man, le record de longévité d'une team sur une série, inutile de vous dire qu'ils s'entendent bien et que l'association fonctionne.

Deux épisodes de l'on-going Avengers : The Initiative viennent clôturer la revue. Il s'agit d'un nouvel arc, Killed in Action, particulièrement bien mis en scène par Dan Slott & Chris Gage (scénario et dialogues) et efficacement mis en images par Stefano Caselli (qui se révèle vraiment très bon, à surveiller de près le bougre !).
Le récit est habilement dosé entre entraînements parfois crispés ou involontairement drôles (avec l'arrivée de Taskmaster notamment), vie privée et action pure et dure (parfois très violente d'ailleurs, avec membres sectionnés à la clé). Ce mélange de drame, d'humour et de love story permet de construire une intrigue prenante et originale et hisse la série parmi les toutes meilleures du moment. Il est d'ailleurs intéressant de constater que, bien souvent, les équipes de "jeunes" (les Runaways par exemple) constituent un terreau particulièrement fertile pour les scenarii les plus inventifs et passionnants. Evidemment, le fait qu'il s'agisse de seconds couteaux permets aux auteurs d'avoir une plus grande liberté avec les personnages, ce qui explique sans doute le côté fun et rafraîchissant.

Bref, du très bon pour cette fournée de novembre.

ps : je signale, pour ceux qui ne suivent pas forcément les revues kiosque, qu'il y aura un tie-in Runaways/Young Avengers lors de Secret Invasion (un premier tie-in avait réuni les mêmes équipes lors de Civil War) et qu'il devrait être d'autant plus agréable à suivre que l'on a bénéficié, depuis, de deux Marvel Deluxe qui nous ont bien fait avancer dans l'histoire de nos attachants fugitifs.