10 janvier 2007

Lourd passif & Quesada's songs

On continue à fouiller dans le passé de Logan dans le Wolverine #156 qui accueille deux épisodes scénarisés par Daniel Way et dessinés par Steve Dillon. Certains en viennent à se demander s'ils pourront encore qualifier Wolvie de "héros" et pensent que son image de "bon samaritain" en prend un coup. Mouais. Pourtant Wolverine n'a jamais été un saint et on le sait adepte de méthodes agréablement radicales qui, certes, n'atteignent pas celles d'un Frank Castle mais n'oublions pas que Logan, lui, est souvent modéré par son entourage. Rien de foncièrement étonnant donc à trouver dans son passé des traces de violence voire même de franches saloperies. C'est ce qui fait d'ailleurs le charme du personnage. Loin d'une innocence gentillette et convenue, sa personnalité oscille sans cesse au bord du gouffre. Voilà qui est tout de même plus sympa à lire qu'une pâle nunucherie sans âme.
Si l'histoire me convient, je suis par contre moins emballé par l'ambiance visuelle. Couleurs un peu trop chatoyantes (je ne parle pas de l'image qui illustre cet article) et traits finalement souvent répétitifs. Les visages de Dillon manquent cruellement de personnalité. J'ai parfois l'impression de voir Soap partout (ceux qui ont suivi la série Punisher avec les dessins du même Dillon comprendront). Bon, ce petit point de réserve ne justifie pas pour autant que l'on se passe de cette saga qui risque d'avoir encore un bon lot de révélations en réserve !

Pour finir, je passe du coca-light (houla, je me mets aux jeux de mots, ça m'inquiète, ne serais-je point touché par cette étrange maladie appelée "syndrome de Ber" ?) en vous touchant deux mots de Quesada. Figurez-vous qu'en plus d'être rédac' chef, scénariste et dessinateur, ce vieux Joe joue les rockers de temps en temps avec son groupe Idlechatter et que la tradition veut qu'il sorte chaque année une petite compo de Noël. Celle de 2006 est disponible ici ainsi que celles des 4 années précédentes, parmi lesquelles des titres aussi évocateurs que Alternate Cover ou Wednesday Christmas at my Comic Shoppe. Je ne résiste pas au plaisir de vous poster un extrait d'un forum US où, justement, l'on commentait les fameuses chansons de Noël de mister Quesada.
- I want to write a Xmas song too. Anyone know a word that rhymes with bukkake ?
- Sure. Howard Mackie ! These things just write themselves...
C'est spécial mais bon, ça m'a fait rire. Le dialogue serait presque digne d'un film de Kevin Smith. Pis réussir à faire figurer "bukkake" dans un blog sur Marvel, c'est un petit exploit dont je ne suis pas peu fier. ;o)