05 janvier 2007

Lézards, catch et politiciens

Le Spider-Man #84 est enfin sorti en kiosque aujourd'hui. Allons tout de suite à l'essentiel, tout d'abord la suite du voyage à Washington de Parker et Stark dans Amazing Spider-Man. Dans l'avion qui les emmène à la capitale, notre Tisseur va découvrir l'existence du fameux projet de loi qui va tant faire parler de lui les prochains mois et il obtient également la version 2 de son nouveau costume. Après quelques modifications à base de nanofibres de métal liquide, celui-ci peut maintenant apparaître et disparaître à volonté, passer en mode furtif ou encore prendre l'aspect d'une de ses anciennes tenues. Cerise sur la toile d'araignée, Peter dispose aussi de jolis appendices mécaniques obéissant à ses pensées. Devant le sénat, Stark a bien du mal à justifier sa position, pour l'instant plutôt anti-recensement. L'argument principal des politiciens étant que si un policier ou un juge agit publiquement malgré le fait qu'il a également une famille, les surhumains devraient faire de même. L'idée se défend d'ailleurs. Niveau traduction, on nage parfois dans l'original, exemple, "ceramic body armor" (un gilet pare-balles à base de plaques de céramique qui existe vraiment ceci dit en passant) devient "gilet d'arme". Expression poétique, il est vrai, mais qui ne veut pas dire grand chose. Enfin, bon...je ne vais pas charger la mule plus avant.

Le Sensational Spider-Man de ce mois n'est, lui, pas si sensationnel que ça. Toujours cette rage qui semble toucher les humains dotés de pouvoirs de nature totémique et, essentiellement, un affrontement avec le Lézard et son rejeton. Bof, bof...
Le Friendly Neighborhood est plus agréable par contre. Déjà, Jameson se rend compte que son fils n'est pas Spidey (rappelez-vous, Parker avait réussi à lui faire gober ça pour l'obliger à retirer la récompense qu'il offrait pour qui dévoilerait l'identité de Spider-Man (cf les premiers épisodes de Marvel Knights, réédités récemment en Deluxe)) et surtout, il accepte d'organiser un combat à la demande de El Muerto, sorte de catcheur qui se promet d'humilier Spidey en public. Jameson retrouve donc ses bonnes vieilles habitudes. Il n'est pas le seul d'ailleurs puisque Flash Thompson, qui est maintenant coach dans le même établissement que Parker, éprouve de nouveau une certaine animosité à son égard.
Pour le dernier et quatrième épisode, il s'agit du final de l'arc "League of losers" en Marvel Team-Up.
Et, pour rester dans les sorties du jour, je signale la mise à jour des figurines Marvel avec l'arrivée d'Ultron.