26 mai 2007

Plus trop frais mais pas très cher

Tout d'abord, quelques mots sur la collection Marvel Best Sellers que je n'avais fait qu'évoquer jusqu'ici dans le guide de lecture. A la base, cette gamme économique était réservée uniquement aux boutiques MaxiLivres, d'où son peu d'exposition. Par contre, j'ai pu constater dernièrement que Amazon en proposait maintenant à la vente sur son site. Mieux encore, j'en ai même vu dans le centre culturel d'un hypermarché Leclerc. Puisque tout ceci est mieux distribué que par le passé, voici l'occasion de revenir sur un volume dédié à Wolverine : Dette de Sang.

Ce tome regroupe 9 épisodes de la série Wolverine (vol. 2), du numéro #150 au numéro #158, ce qui correspond donc à la production de mai 2000 à janvier 2001.
Le premier arc est signé Steve Skroce, connu notamment pour avoir conçu les story-boards de Matrix, le film des frères Wachowski. Cette histoire voit Wolverine au milieu des manigances de divers cadres d'un clan mongol qui luttent pour le pouvoir. Baston, flingues, découpage de malfrats, au final rien de bien folichon, on finit même par s'ennuyer un brin.

Le deuxième arc, de Rob Liefeld (pour le scénario et les dessins) et Eric Stephenson (pour les dialogues), commence bien mieux avec un Deadpool qui se livre à une joute verbale avec ce bon vieux Logan, tout cela évidemment pendant qu'ils se mettent copieusement sur la tronche. Savoureux et bien dialogué ! C'est d'ailleurs le meilleur moment de cette petite compilation. Malgré, par la suite, l'intervention de Spider-Man lors d'une descente dans les souterrains de Manhattan - et une confrontation avec des Morlocks et l'Homme-Taupe - l'intérêt retombe petit à petit. Le dernier épisode, convenu au possible, apparaît du coup comme la cerise sur un gâteau pas si digeste que cela. Sans être totalement dénuée d'intérêt, cette période du mutant griffu manque visiblement de modernité et d'idées originales en comparaison de ce qui se fait actuellement sur la série. A la limite, certains arcs des années 90 sont parfois plus agréables à relire que ceux-ci, pourtant pas si anciens que ça.

Allez, autre petit bémol, cette collection à bas prix (10€) a un défaut majeur : la taille des planches. Le texte est petit, parfois même difficile à lire, et les dessins souffrent de ce rétrécissement forcé. Des marges blanches, assez désagréables et inesthétiques, viennent encore grignoter le peu de place offert par ce format. Dommage, m'enfin, cela reste un moyen de rattraper son retard sur pas mal de séries pour un coût relativement bas. L'on trouve, dans la même collection, du Spider-Man, Daredevil, Captain America, Punisher, Vengeurs, FF, X-Men, Hulk, Iron Man, etc. De quoi satisfaire tout le monde, ce serait donc bien le diable si vous ne trouviez pas un petit quelque chose à vous mettre sous la dent (ou sous ce que vous voulez d'ailleurs).

ps : hop, histoire de vous donner un aperçu de ce comic, voilà une petite scène promptement ajoutée dans le bêtisier ! ;o)