24 mai 2007

Tourments

L'on retrouve Todd McFarlane dans le tome 2 de Spider-Man - Les Incontournables, un volume consacré à la saga Tourments.

Si ce vieux Todd se contentait de signer les dessins dans le tome 1, il s'empare ici également du scénario, ce qui nous vaut un "pour lecteurs avertis" sur la quatrième de couverture. Un poil exagéré quand même, enfin bon. L'attaque du Lézard se décompose ici également en deux parties. Le fascicule, comme le mois dernier avec Venom, sert de petite introduction et propose la première apparition du Dr Connors dans un épisode d'Amazing Spider-Man signé par Lee et Ditko. Rien d'autre qu'une mise en bouche avant de passer au plat de résistance : le livre et ses 5 épisodes constituant la saga "Tourments", un arc datant de 1990.

Première constatation, l'histoire, malgré ses 17 ans, n'a pas trop mal vieilli. L'on y retrouve une sorcière vaudou ayant pris le contrôle du Lézard afin de se venger de Spider-Man. Le graphisme est sombre, travaillé, torturé même, frisant presque parfois le trop-plein de détails. L'ambiance est résolument noire, McFarlane laissant déjà ici pleinement libre cours à son goût pour l'horrifique et la saleté des bas-fonds.
L'ensemble donne une belle impression de maîtrise, le style rappelant parfois celui d'Alan Moore dans Watchmen, que ce soit dans la symétrie de l'ordonnancement des cases ou parfois l'emploi d'un zoom arrière, partant d'un détail du décor pour élargir le plan à l'ensemble de la scène.

Ce volume se termine par une histoire courte du Rôdeur (dont les traits font clairement penser au futur Spawn) que l'on avait déjà eu l'occasion de lire, mais sur papier glacé cette fois, dans Masques (du même McFarlane) paru aux éditions Bethy. Le mois prochain, la collection atteindra son prix réel (8,95€) mais, pour cette fois encore, l'on bénéficie d'un tarif réduit (6,95€), une raison de plus pour ne pas passer à côté d'un arc intéressant qui permettra aux plus jeunes de découvrir le style McFarlane quand celui-ci est seul aux commandes.