16 juin 2009

Marvel Monster - Secret Invasion

Sortie ce mois d'un Marvel Monster qui regroupe quelques épisodes liés à l'évènement Secret Invasion. L'on retrouve Ms. Marvel, Black Panther et les New Warriors face aux skrulls. Du bon, du moins bon et de l'excellent au menu.

La terre est envahie. Les meilleurs guerriers de l'empire skrull ont débarqué pour accomplir une ancienne prophétie et conquérir notre planète. Carol Danvers fait face à la première vague d'assaut avec courage, malheureusement, elle doit également subir les attaques des membres de son équipe qui la prennent pour un skrull. Il faut dire qu'un imposteur, se faisant passer pour elle, a semé le trouble.
Pendant ce temps, au Wakanda, tout est calme. Le peuple s'est regroupé autour de son monarque. Ils sont unis. Prêts à se battre. Dans le ciel, un groupe de vaisseaux skrulls approche. Le chef de la mission est un vétéran. Il a passé sa vie à combattre. Il a tué des krees, des badoons, des broods, il a croisé la route de Ronan, il a vu des milliers de soldats tomber... et lui est toujours resté debout. Aujourd'hui, il doit conquérir un petit pays d'Afrique protégé par la Panthère Noire. C'est son dernier combat. Il pense à sa femme, restée loin de lui. Il pense à prendre du repos, à la rejoindre, à arrêter les tueries.
Dans les deux camps, les braves ont peur. Certains vont mourir. Tous feront leur devoir.

Et me voilà de retour pour commenter ce copieux Marvel Monster. Commençons par Ms. Marvel, une série inédite en France sauf pour quelques épisodes, publiés de la même manière lors de Civil War (cf ce Monster). La jolie Carol a une vie assez mouvementée et ceux qui n'ont pas suivi ses aventures en VO s'interrogeront sans doute sur certaines allusions ou même sur l'opération Lightning Storm (quelques infos à ce sujet ici), mais si l'on a connaissance des grandes lignes de la série dédiée à l'héroïne, les six épisodes rassemblés dans cet ouvrage sont plutôt savoureux.
Le scénario est toujours signé Brian Reed et les dessins sont de Adriana Melo, Ron Frenz, André Coelho et Paulo Siqueira. Visuellement, pas grand-chose à dire, c'est joli et plutôt classique. Reed nous gratifie d'un petit flashback montrant la première rencontre de Carol avec un skrull, il alterne ensuite vie privée et action pure, avec même quelques petits moments d'humour assez réussis. La scène montrant Machine Man s'amusant avec un LMD* de Monica Rambeau qui pleurniche sur son passé de patron des Avengers est une pure merveille (qui se savoure certainement mieux si l'on connaît le perso et ses rengaines, cf notamment Nextwave).
Bref, ça, c'est le bon.

On passe à l'excellent. Trois épisodes de Black Panther. Seulement trois mais quelle claque ! Le scénario est écrit par Jason Aaron (Get Mystique !). Et c'est peu de dire que le type a du talent. L'auteur évite tout d'abord l'écueil du manichéisme en abordant l'affrontement du côté skrull. Il parvient très facilement à rendre le commandant en chef alien particulièrement humain (un comble !) et émouvant. Les premières passes d'armes se font de loin, électroniquement, et rappellent un peu certains vieux films sur la lutte entre sous-marins ennemis, chacun essayant, à distance, de prendre l'avantage. Tout se précipite ensuite pour tomber dans l'épique avec un conflit à l'ancienne évoquant l'ambiance et le lyrisme de 300 (il y a pire comme cousinage non ?).
Graphiquement, c'est sublime. Les dessins de Jefte Palo, magnifiquement mis en couleurs par Lee Loughridge, jouent sur les contrastes et les noirs dans un style qui pourrait rappeler Mignola par certains aspects. L'équipe créative pourrait en rester là et se dire que c'est déjà un boulot plus que correct mais, loin de se reposer sur leurs lauriers, nos gaillards rivalisent d'inventivité et de maîtrise. Une scène de torture par exemple, dont on ne voit pourtant rien, se révèle poignante et difficile à supporter, un coup de théâtre nous embarque sans que l'on puisse le voir venir, etc. C'est fin, super bien fichu et ça vous submerge de sentiments intenses et variés : tout ce que l'on peut espérer d'un foutu bouquin !
Certainement les plus beaux épisodes de Secret Invasion que j'aie pu lire jusqu'ici.

Reste le moins bon avec les New Warriors. Kevin Grevioux au scénario, Koi Turnbull au dessin. Un maximum de protagonistes (ex et anciens New Warriors ainsi que des persos actuels de l'Initiative) pour un résultat mitigé. On avance un peu dans l'histoire débutée dans le Marvel Icons hors série #13 mais sans vraiment se sentir impliqué (faut dire qu'après s'être pris l'arc de Aaron dans les dents, les autres mets ont l'air bien fades).
En gros, on reste sur de la baston relativement ennuyeuse. Un peu dommage pour une série qui sert de dessert mais qui, vu sa brièveté, ne nuit pas trop à l'ensemble.

Un retour en VF de Ms. Marvel plus un Wakanda en guerre qui vous file des frissons de bonheur, voilà de quoi compenser le prix élevé de ce Monster.

* LMD : Life Model Decoy, androïde à l'aspect extrêmement réaliste basé sur un modèle humain. Leurre utilisé relativement couramment par le SHIELD et notamment Nick Fury.