12 mars 2007

Blitz sur Londres

C'est la série Captain America de Ed Brubaker (scénario) et Steve Epting (dessin) qui forme l'essentiel du Marvel Icons #23 avec les deux premiers épisodes de l'arc "Le Blitz du XXIème siècle".
L'on y retrouve l'ami Steve Rogers à Londres en compagnie de Union Jack et Spitfire, deux héros britanniques qui vont l'aider à se renseigner sur les activités de Kronas Corporation, la société d'Aleksander Lukin. Cap suppose que ce dernier, ex-général de l'armée soviétique, est sans doute la prochaine cible de Bucky dont nous savons maintenant qu'il a longtemps été manipulé par les russes. Pour pimenter le tout, Rogers va trouver sur sa route les Master Men de Crâne Rouge.
L'histoire a un côté un peu rétro puisque Cap affronte ici ses ennemis "traditionnels", les nazis. Sans atteindre des sommets, ces épisodes se laissent lire. On attend surtout impatiemment l'arrivée de Crossbones et Sin, les duettistes déjantés qui flinguent tout ce qui bouge et qui sont également en route pour l'Angleterre.

Fin ce mois-ci de "The Collective" pour la série New Avengers qui aura son propre tie-in Civil War dès le mois prochain. Ce final est un peu tiré par les cheveux. Tout d'abord l'on apprend que l'espèce d'entité qui contenait l'énergie des mutants ayant perdu leurs pouvoirs était en fait dominée par Xorn, un mutant qui était censé être Magneto sous l'ère Morrison (ces épisodes sont réédités en Deluxe, le troisième tome datant de janvier) et qui redevint un personnage à part entière grace à (ou à cause de) Claremont. Ensuite, forcément, on a du Magneto dans l'histoire, ce qui permet, d'une manière un peu expéditive, de lui refiler ses pouvoirs.

Et enfin les Young Avengers (vous l'avez remarqué, pas de FF ce mois-ci mais ils reviennent dès avril) s'acheminent tranquillement vers la fin de leur première saison (le prochain épisode sera le 12ème...et d'ailleurs, ce sera déjà le 24ème numéro de Marvel Icons, oups, déjà deux ans). On a ici une histoire d'origines filiales bien complexes, Hulkling ayant à la fois des ancêtres Skrulls et Krees (son pôpa est d'ailleurs assez connu). Autre révélation (ou supposition) assez surprenante et concernant (encore) Wanda Maximoff : ces deux enfants imaginaires existeraient réellement. On ne sait plus à quoi s'attendre il faut dire avec la Sorcière Rouge et sa manie de modifier la réalité. Rappelons pour les nouveaux venus qu'on lui doit également le "jour M" et donc la disparition de 99,99% de la population mutante.

ps : je signale, au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, deux nouvelles rubriques, ajoutées aujourd'hui, dans la section Zoom. Le bêtisier, une sorte de best-of de ce qui me fait rire dans les comics et la partie Sondages qui permettra de garder une photographie des votes.