04 juillet 2007

Retour à la clandestinité

Sale temps pour le Tisseur dans le Spider-Man #90 sorti hier. On ne peut pas dire qu'il sera resté longtemps du côté des héros "officiels". Le voici qui troque la luxueuse tour Stark - où sa famille était également hébergée - pour un sordide motel fréquenté essentiellement par des demoiselles qui vivent de leurs charmes. Le changement de standing est plutôt fulgurant !
Toujours le tandem Straczynski/Garney aux commandes de cet Amazing Spider-Man #536. Cet épisode contient une petite ellipse sur la fuite de Spidey, elle sera comblée si vous lisez le Civil War #5 dont je vous parlais hier. On revient en tout cas à un Parker plus proche du poissard torturé que nous connaissions, je suis curieux de voir ce que son nouveau statut de fugitif va avoir comme influence sur sa petite vie qui n'était pourtant déjà pas si tranquille.

Le Friendly Neighborhood Spider-Man et le Sensational Spider-Man continuent de s'intéresser aux vieux ennemis du Tisseur. Mystério, Electro, l'Homme de Métal, le Caméléon, tous tentent de profiter de la révélation de l'identité secrète de notre pauvre Spidey des familles. Leurs cibles ? Mary Jane bien sûr et puis la célèbre May "Jeanne-Calment-à-côté-de-moi-c'était-un-flan-aux-pruneaux" Parker.
Notons une apparition de Black Cat à qui Peter demande d'assurer ses arrières. Voilà au moins une ex pas rancunière.

Enfin, on termine avec le Marvel Team-Up de Kirkman. Conclusion de l'arc L'anneau de la liberté et petite intro concernant le retour de Titannus. Cette série touchant bientôt à sa fin (ce qui nous permettra de mettre fin aux agressions visuelles perpétrées par ce bougre de Kuhn), elle sera remplacée au sein du mensuel par la nouvelle on-going des Thunderbolts ! Si je vous dis que l'équipe remaniée comptera dans ses rangs le Bouffon Vert et même Venom, vous comprendrez pourquoi c'est la revue du Monte-en-l'air qui l'accueille.
En attendant, vous pourrez vous faire une idée sur ces joyeux drilles grâce au Marvel Monster Civil War qui sort dans quelques jours et qui sera consacré en partie à ces fameux Thunderbolts.

Voilà, on a fait le tour de cette fournée de juillet, toujours aussi agréable à suivre, et mettant en scène un Spidey abandonnant confort et légalité pour un retour aux galères et aux problèmes d'argent, comme au bon vieux temps !