02 septembre 2007

Le retour de Ben Reilly

Sortie hier du Spider-Man #92 contenant notamment la fin du tie-in Civil War. Avec le titre de cet article, je me doute que certains ont peur que l'on retombe dans les fameuses histoires de clones... bah, qui sait ? ;o)

On commence par le Sensational Spider-Man. Le Tisseur lui-même en est étrangement absent d'ailleurs, même s'il est bien question de lui la plupart du temps. Cet épisode met en scène une Mary Jane s'interrogeant sur son avenir avec son héros de mari. Devra-t-elle faire un choix entre l'homme et l'araignée ?
C'est le Friendly Neighborhood Spider-Man qui arrive en deuxième position dans la revue. L'ancien lycée de Parker est toujours la cible de bien des vilains qui trouvent là un bon moyen de faire pression sur lui. Mais plutôt que de quitter définitivement les lieux, Peter parvient à se faire embaucher sous une fausse identité comme... assistant de Flash Thompson. Mieux encore, il a choisi Ben Reilly comme faux nom. Cela donne lieu à une réplique savoureuse lors de l'entretien d'embauche. Alors que Ben/Peter expose sa vision de l'enseignement, le directeur, enthousiaste, lui répond ainsi :
- J'adore votre façon de voir, il faudrait vous cloner.
Les lecteurs les plus récents ne la pigeront pas celle-là. ;o)

On en arrive à la fin de The War at Home dans Amazing Spider-Man. Episode un peu longuet dans lequel le tueur envoyé par le Caïd parvient à toucher le vieux taud... heu... la gentille tante May. Avec le bol que l'on a, elle va s'en tirer. Dans le cas contraire, voilà qui permettrait d'en finir une bonne fois avec un personnage lourdingue que les scénaristes se contentent de remettre sans cesse dans les mêmes situations.
On termine avec deux histoires courtes tirées de Spider-Man Unlimited. Clairement du remplissage en attendant l'arrivée de la nouvelle série des Thunderbolts. La première est encore passable, la seconde est tout bonnement hideuse (tiens, on dirait du Kuhn pour les dessins mais ils sont en fait commis par Cory Walker et Scott Hanna).

Une fournée sans trop d'action mais agréable à suivre. Certains épisodes peuvent éventuellement irriter les fans du Monte-en-l'air vu le manque de présence de ce dernier, et l'aspect contemplatif presque des histoires, mais l'ensemble se suit avec plaisir, d'autant que le graphisme (mis à part celui des Unlimited) est de qualité. Une mention spéciale d'ailleurs pour les dessins de Scot Eaton, franchement somptueux (ou en tout cas très à mon goût).

ps : voilà longtemps que je n'avais pas mis de petit sondage en ligne, la future sortie du nouveau mensuel Marvel Heroes me donne l'occasion de vous interroger sur ce que vous pensez de sa composition. Au départ, les 4 séries seront Mighty Avengers, Avengers : The Initiative, New Avengers : Illuminati et Omega Flight. Puis, les deux dernières laisseront rapidement leur place à Mighty Thor et Incredible Hulk.

pps : quelques petites mises à jour concernant la Checklist Civil War, le guide de lecture et le lexique.