07 janvier 2008

Marvel Comics Guide to New York City

Je viens enfin de recevoir le Marvel Comics Guide to New York City, dont je vous avais déjà parlé en prévoyant même de le chroniquer en décembre. Mieux vaut tard que jamais ! Et puis pour une fois, Panini n'a rien à voir dans ce retard. ;o)

Alors, comment se présente la bestiole ? Il s'agit d'un petit guide (15 x 18 cm), assez épais (236 pages) et bénéficiant d'une couverture souple, en couleur, avec même le "Marvel" en relief. Petit, pratique, plutôt joli extérieurement, voilà qui augure du meilleur, d'autant que l'investissement est minime (9,35 €).

Malheureusement, l'on déchante vite en parcourant l'intérieur. Les photos sont peu nombreuses, très petites (aucune pleine page, certaines occupent difficilement 1/6 d'une page) et en noir & blanc. Bizarrement pour un ouvrage censé être un guide, il y a même plus d'illustrations tirées de comics que de vues de la ville. Mince alors.
Prenons un exemple concret avec le Baxter Building. Ce dernier n'existe pas vraiment mais il est censé être situé à un endroit bien précis, entre Grand Central (la gare) et la NY Public Library, sur la 5ème avenue. Du coup, on aimerait jeter un oeil aux alentours, eh bien que nenni, malgré les sept pages consacrées à l'immeuble imaginaire, aucune prise de vue des environs ne vient enrichir l'article. De la même façon si vous comptiez admirer le Madison Square Garden, le Rockfeller Center ou L'université de Columbia, il faudra vous contenter du Net, Peter Sanderson n'ayant pas, apparemment, estimé utile de compléter ses articles par un visuel des lieux. Même Harlem est illustré par... une cover de la série Captain America !

Heureusement, les articles sont, eux, plutôt réussis. On apprend, relativement succinctement tout de même, l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur un lieu précis (situation dans NY, date de construction, fonction, etc.) avant qu'il ne soit ensuite éclairé par son utilisation faite dans l'univers Marvel. Par exemple, l'on nous détaille l'historique de l'Empire State Building, ce qu'il représente, à quoi il sert (on apprend notamment qu'il accueille l'essentiel des installations de retransmissions radio et télé de tous les media de NY) puis l'on nous décrit, dates et séries à la clé, quels sont les personnages Marvel qui ont déjà tâté du vilain dans ce lieu prestigieux.
Le tout est classé par "quartiers" (Lower Manhattan, Hell's Kitchen, Upper East Side...) et est complété par "The Spider-Man Tour", une sorte de récapitulatif (vierge de toute photo) des endroits particulièrement importants dans la vie du Tisseur (avec d'ailleurs une distinction bienvenue entre comics et films).
Hélas, il faut encore noter un défaut majeur, l'absence d'un index qui aurait pourtant été bien pratique dans un tel livre.
Pire encore, aucun plan global ne vient situer les différents lieux ou zones. Sans aller jusqu'à la carte présente dans l'encyclopédie Marvel consacrée à Spidey, on aurait apprécié un petit quelque chose, cela paraît même une évidence pour un "guide".

Le concept était alléchant mais il est donc gâché par une réalisation bâclée et la cruelle absence de vues des hauts lieux de New York. L'ambiance s'en ressent fortement, on a plus l'impression de lire un journal que de parcourir un guide censé retranscrire un minimum l'ambiance des rues de la ville "qui ne dort jamais".
Décevant mais pas cher.

ps : ah oui, évidemment c'est en anglais, donc si cela vous rebute, inutile d'espérer vous consoler avec les images !