09 janvier 2008

L'Initiative

L'après Civil War continue à se décliner dans les mensuels Marvel et plus spécifiquement dans le Marvel Heroes de ce mois, une nouvelle revue qui en est déjà à son troisième numéro.

Avengers : The Initiative est vraiment la bonne surprise du moment. Moins attendue que le Mighty Avengers de Bendis, elle est d'aussi bonne qualité voire plus innovante. Dan Slott (scénario) et Stefano Caselli (dessin) ont vraiment réussi leurs premiers pas sur ce titre. Il faut dire que les ingrédients sont habilement dosés : nouveaux persos (assez intéressants, un peu dans le style Runaways), anciens héros de seconde zone (Justice par exemple, que personnellement j'aime beaucoup), vieux de la vieille (Hank Pym) et invités de prestige (le Tisseur et la Chose ce mois-ci) permettent de planter un nouveau décor qui ne rebutera pas les lecteurs fraîchement débarqués dans le marvelverse tout en insérant des références plus "parlantes" pour les vieux fans.
Le côté paranoïaque post-CW est bien sûr conservé avec, dans cet épisode, la présentation d'une nouvelle arme destinée à contrôler les surhumains : la technologie N.I.S.P.
En fait, il s'agit de nanobots inhibiteurs de super-pouvoirs. Ces sympathiques saloperies sont injectés à l'aide d'une munition spéciale à pointe d'adamantium. Coût de la cartouche : un demi-million de dollars. Y'à intérêt à viser juste ! Et c'est notre bon Spidey des familles qui joue le rôle de la proie.

Si le Mighty Avengers de Bendis et Cho se suit avec intérêt (avec ce mois-ci une scène assez drôle entre Tigra et Pym, une Veuve Noire qui monte en puissance et un Sentry particulièrement actif), l'Omega Flight est, en comparaison, un peu en deçà, avec des personnages moins charismatiques et une intrigue qui peine à trouver sa vitesse de croisière.

Pas d'Illuminati pour cette fois (ils reviennent le mois prochain). Ces derniers sont remplacés par une histoire..."gentillette" (je dirais débile si j'étais méchant) des FF tirée du Marvel Holiday Special 2005. Une gaminerie sur le père Noël et l'homme taupe, très mal dessinée, dont on se demande en plus pourquoi elle n'a pas été publiée plutôt en décembre. A force de prendre du retard sur tout, Panini fête Noël en janvier ! ;o)
La seconde histoire courte, plus intéressante celle-là (mais pas très bien dessinée non plus) met en scène Justice et Firestar et revient sur la complexité de leur relation sentimentale. Bon, pas indispensable mais, au moins, il y a un rapport lointain avec l'Initiative.

Le courrier des lecteurs (ce truc est une telle arnaque que ça finit par me fasciner, quand je crois que le pire est passé, Panini parvient à repousser encore les limites) est un des plus navrants que j'ai pu lire (et pourtant, y'a du choix hein). La première lettre est une question quant à l'éventualité d'un nouveau mensuel axé "heroes" (quel intérêt de publier ça ? on la connaît la réponse puisqu'on l'a entre les mains le nouveau mensuel...c'est comme la pub pour la TNT sur la TNT ça, jamais pigé l'intérêt...) et la deuxième est en grande partie consacrée...aux héros DC (dans une revue Marvel, c'est vraiment un choix très habile).

Bref, les deux séries vedettes méritent amplement le détour et retrouvent même un brin d'humour fort bienvenu dans un marvelverse devenu plus sombre depuis quelques temps (entre les héros emprisonnés et la mort de Cap, l'ambiance n'était pas à la franche rigolade).

ps : petite info de dernière minute : l'Omnibus Saga du Clone et le Deluxe Secret War sont enfin disponibles (en commande sur Amazon, pas vus en librairie par contre encore).

pps : j'ai oublié de vous signaler deux petites choses. D'une part l'ami Ber passe modérateur sur Agape (et essaiera de vous proposer de petits trucs sympas dans la lignée du tournoi des Capes), d'autre part, je voulais signaler l'interview de Wetta (sur ce forum et ce blog) réalisée par l'ami Biaze qui pourrait bien, à l'avenir, devenir le premier chroniqueur officiel du blog (chargé, entre autres, d'aller farfouiller dans les festivals). Je tiens d'ailleurs à le remercier de sa proposition d'ajouter cet entretien à ceux que j'ai déjà réalisés (dans la rubrique dédiée) mais, le texte étant déjà posté dans un autre lieu, je préfère ne pas faire doublon et citer la source.