20 mai 2008

Les Vengeurs au tapis

Le World War Hulk #3 (qui contient en fait le second chapitre de la saga) voit de nouveaux héros tomber face au monstre vert. Les coups pleuvent mais sont-ils bien distribués ?

Après Black Bolt et Iron Man, c'est au tour de Reed Richards de subir la terrible colère de Hulk. Je crois n'avoir jamais vu notre pauvre stretchy dans un état pareil, comme quoi, Illuminati, c'est un boulot dangereux !
Essentiellement de la baston donc, parfois un peu bâclée. Hulk et ses alliés se débarrassent étonnamment vite des Vengeurs, pourtant appuyés par les FF et quelques anciens rebelles dont le Tisseur. Malheureusement, certaines ellipses nous privent de l'essentiel. Si l'on peut voir la Chose tomber sous les coups du monstre de jade, la défaite des autres héros est vite expédiée afin de nous n'en montrer que les résultats (parfois drôles d'ailleurs, comme Jessica Drew et Carol Danvers, trimballées, inconscientes, par un Brood qui les tient négligemment par les cheveux).

On se demande bien pourquoi il n'a pas été décidé d'envoyer Sentry en premier, à quoi cela sert-il d'avoir l'homme le plus fort de l'univers dans son camp si l'on ne s'en sert pas ? D'ailleurs, ce dernier attend tranquillement dans son salon en restant d'un calme olympien (il va mieux lui tiens). Pour continuer dans les petits détails un peu gênants, la défaite rapide de Ares peut sembler étonnante. J'imaginais qu'un dieu de la guerre était plus résistant que ça.

Pour compléter cet épisode, l'on retrouve également la suite de Costume Division : Death of an Android de Jenkins. Vu le nombre de planches limité, l'histoire n'avance pas vite mais se lit agréablement dans une ambiance de "buddy comic" (ça se dit ça ?) avec vannes à la clé.

Voilà donc une saga qui a pris sa vitesse de croisière mais qui n'est pas exempte de petites imperfections. Reste que les fans ont maintenant la réponse à la fameuse question "de Hulk ou de la Chose, qui est le plus balèze ?" ;o)