02 janvier 2011

DC Heroes : Flash Rebirth

Un nouveau trimestriel Panini, lancé au mois de novembre et consacré aux héros de DC Comics, accueille la saga Flash : Rebirth. Une bonne occasion de faire connaissance avec l'homme le plus rapide du monde.

Barry Allen est de retour. Après avoir sacrifié sa vie pour vaincre une terrible menace, le héros avait fusionné avec la Force Véloce, une énergie dont les bolides tirent leurs pouvoirs. Ce faisant, il avait alors accédé à un autre niveau de conscience, lui permettant de comprendre les mystères de l'univers, mais il avait dû également renoncer à sa personnalité et ses souvenirs.
Alors qu'il retrouve ses proches et le monde qu'il a quitté, Barry devrait se sentir joyeux et participer de bonne grâce aux festivités prévues en son honneur. Pourtant, quelque chose ne tourne pas rond. Allen est anxieux, il sent qu'il n'a pas échappé à la Force Véloce pour de bonnes raisons. Il ne faudra pas longtemps pour que les doutes de Barry se confirment étant donné qu'un vieil ennemi va s'en prendre à sa famille et lui révéler que depuis de nombreuses années, il voyage dans le temps et est la cause des drames qui jalonnent son existence.
Pour tenter de vaincre la menace, tous les bolides devront s'unir...

Le premier opus de DC Heroes contient donc une saga complète. Les six épisodes sont scénarisés par Geoff Johns et dessinés par Ethan Van Sciver.
Le style graphique est réaliste et lumineux, assurant des scènes détaillées et dynamiques qui en mettent plein les yeux. Le récit est plutôt agréable à suivre, bien que l'affrontement en lui-même ne soit pas forcément passionnant. L'essentiel n'est pourtant pas là et Johns parvient surtout à présenter les différents bolides (Barry Allen, Wally West, Jay Garrick...) et les personnages qui gravitent autour sans pour autant désorienter le lecteur. Filiation, pouvoirs, évènements passés, tout est habilement distillé tout au long de l'histoire afin de permettre aux nouveaux venus de se faire une idée assez complète de la situation. L'idéal comme point d'accès à Central City et l'univers de Flash.
L'on notera également la présence de guests, comme Green Lantern ou Superman, bien que ces derniers n'aient pas un rôle d'une importance capitale.

Les prochains numéros de la revue seront liés à l'évènement Blackest Night et concerneront cette fois Batman et les Titans.

Une confortable façon de s'initier aux joies et désagréments du sprint en spandex.
A conseiller aux lecteurs ayant quelques courses de retard.