17 février 2007

De l'ombre à la lumière

Pourquoi un tel titre ? Eh bien parce que nous passons de l'une à l'autre dans le Marvel Icons Hors Série #8, un numéro qui se révèle être peu épais mais bigrement important (oui je milite pour remettre le mot "bigrement" à la mode).

- L'ombre d'abord avec New Avengers : Illuminati dont je vous avais touché deux mots au mois de mai l'année dernière. Il s'agit ici d'un épisode spécial constituant un prologue à Civil War mais aussi à d'autres sagas à venir. La scène se passe il y a fort longtemps. Nous assistons en fait à une assemblée secrète au Wakanda (patrie de la Panthère Noire) où se réunissent Tony Stark (alias Iron Man) des Vengeurs, Reed Richards des Fantastic Four, le Docteur Stephen Strange, maître des arts mystiques, Namor, souverain d'Atlantis, le professeur Charles Xavier, directeur de l'institut du même nom et Blackagar Boltagon (plus connu sous le nom de Black Bolt ou Flèche Noire), roi des Inhumains. Ces héros sont regroupés afin de parler du danger qu'a représenté la guerre Kree/Skrull pour la terre. Stark notamment trouve que les défenseurs de la planète ont manqué d'organisation et devraient s'unir au sein d'un seul et même groupe. Cela ne manque pas d'entraîner des objections, souvent pertinentes. Comment, alors que certaines équipes accueillent en leur sein d'anciens criminels ou des membres pour le moins "agités", pourrait-on efficacement réunir la totalité des super-héros connus sans tomber dans une inertie fatale générée par les circuits de prise de décision, les dissensions internes ou la paperasserie ?
Finalement, un compromis est trouvé auquel tous adhèrent sauf T'challa (Panthère Noire). Les Illuminati naissent ainsi et se retrouveront de temps en temps pour prendre des décisions communes lors de graves menaces. Nous avons pu voir déjà leur efficacité dans le Marvel Icons HS #5 où le groupe a décidé (sans Xavier disparu depuis HoM et sans l'accord de Namor) d'expédier Hulk dans l'espace après un énième massacre dont il était responsable.

- Le second épisode est en fait l'annual 2006 des New Avengers. Il est plus "lumineux" puisqu'il est consacré au mariage de Jessica Jones et Luke Cage. Cela fait un bail que deux héros n'avaient pas convolé en justes noces. On voit d'ailleurs du beau monde à cette occasion : Carol Danvers, Jessica Drew, Mary Jane Watson-Parker, ça fait pas mal de jolies filles au m² chez les Vengeurs ! Blonde, brune, rousse, y'en a pour tous les goûts. ;o) L'on assiste également à un affrontement plutôt violent contre un ennemi bien connu qui s'était pris une raclée mémorable en Terre Sauvage. C'est étrange mais c'est la première fois que l'on voit ces fameux Nouveaux Vengeurs au complet dans un combat coordonné (Sentry n'était pas présent en Terre Sauvage par exemple). Il y a une véritable complémentarité, une belle cohésion de groupe pour une fois alors qu'auparavant, le sentiment qui prédominait était plutôt l'assemblage de pouvoirs hétéroclites. C'est d'autant plus dommage que l'on se doute que le futur proche va plutôt diviser les membres des New Avengers ici présents. Comme si, finalement, les agissements de la Sorcière Rouge n'en finissaient pas d'avoir de mauvais rebonds. Le mariage en lui-même est du coup plutôt court. Pour l'anecdote, les plus observateurs auront reconnu Stan Lee dans le rôle du prêtre. Quant à notre Jessica "Jewel" Jones, rassurez-vous, elle n'a rien perdu de son caractère piquant et de ses réparties bien senties malgré son nouveau statut de mère et... d'épouse.

Les deux épisodes sont scénarisés par Bendis, le premier est dessiné par Alex Maleev, le second par Coipel. Pour les fans de Jessica Jones, on ne peut pas dire qu'il aura été simple de suivre leur héroïne. Premiers épisodes en Marvel Max en librairie, puis on bascule en kiosque avec un Spider-Man hors série, un Marvel Mega, quelques Marvel Icons et enfin, un Marvel Icons HS. Dans le genre dépareillé, on ne peut guère faire mieux... enfin, pire. Pour les Illuminati, la traduction est parfois légère, au bas mot, Nicole Duclos ne faisant même pas l'effort de respecter la concordance des temps (planche 2 : "On savait que ces races extraterrestres sont en guerre depuis toujours."). Irritant. Cela dit, l'ensemble est vraiment indispensable tant les relations qui y sont décrites seront cruciales par la suite.
Le prochain Marvel Icons HS, prévu pour avril, sera consacré à la série régulière Iron Man. Mais à ce moment, nous serons déjà repassés de la lumière aux pires ténèbres...

"Je vous dis ce qui se passe. House of M. La guerre secrète de Nick Fury. Les 198. L'attaque du manoir des Vengeurs. Voilà où nous en sommes. Il règne un climat de peur qui fait que cette loi sera votée. [...] La moitié d'entre nous va accepter, l'autre pas. Et à cause de cette mini-rébellion, nos législateurs feront un exemple de quelqu'un. Quelqu'un comme notre ami Spider-Man. Quelqu'un qu'ils démasqueront en public. Dont ils briseront le mariage. La famille. Et à qui ils feront endosser un ou deux crimes. Devant le monde entier. Et le pays sera déchiré. Deux camps s'affronteront. Des amis...
...deviendront ennemis. Des adversaires de toujours s'uniront pour faire cause commune. Des anciens alliés s'entretueront. Voilà... ce qui va arriver."
Tony Stark