04 juin 2007

New X-Men contre Nemrod

Encore un bon cru pour ce X-Men #125 malgré quelques petits défauts, notamment dans la traduction. Tout de suite, les détails !

Les deux premières séries voient Xavier et son petit groupe poursuivre leur voyage à la poursuite de Vulcan ou encore Vega (qui fait son grand retour) attaquer les X-Men. Agréables, bien dessinés, je passe un peu vite sur ces deux épisodes de mise en bouche pour en venir à l'essentiel : la mini-série Civil War consacrée aux mutants et la suite des désastres qui touchent les jeunes recrues de l'institut Xavier dans New X-Men.

Domino et les 198 ont fini par trouver refuge dans une ancienne base du SHIELD (obligeamment fournie par Nick Fury qui, décidemment, a des locaux abandonnés connus de lui seul un peu partout !). La situation semble d'ailleurs s'arranger pour les fugitifs puisque le président doit prononcer une amnistie les concernant dans peu de temps. Malheureusement, c'est sans compter les agissements du général Lazer qui, grâce au mutant Johnny Dee, parvient à semer le trouble entre les X-Men et Bishop.
Le tout nous est conté par David Hine (qui avait déjà oeuvré sur Son of M) et dessiné par Yanick Paquette.

La série New X-Men est toujours aussi intéressante. Comme si le révérend Stryker ne suffisait pas, c'est maintenant Nemrod que les mutants doivent affronter. On a le droit en plus ici à une apparition d'Iron Man mais aussi de Carol Danvers. Cette dernière aura d'ailleurs une conversation plutôt tendue avec Emma Frost qui ne porte pas vraiment les Vengeurs dans son coeur. Il faut dire que les mutants de l'école ne comptent plus les morts et les blessés depuis quelques temps et qu'ils n'ont guère vu de héros venir leur porter secours.
Les petits défauts dont je parlais se situent dans cet épisode. Tout d'abord, si le scénario de Craig Kyle et Chris Yost est franchement bien fichu, les dessins de Paco Medina sont parfois un peu approximatifs, à tel point que l'on se demande s'il n'a pas bâclé quelques cases pour tenir les délais. Sur la troisième planche par exemple, en haut à droite, l'on voit une Ms. Marvel dont le visage est plutôt raté puisqu'elle se retrouve subitement doté du nez de Michael Jackson. Bon, c'est tout petit, mais quand c'est pas beau, ça saute vite aux yeux.
Autre défaut, paninien cette fois, la traduction. Bon, ça fait quand même un moment que je n'avais pas râlé là-dessus, il était temps d'en remettre une couche. Vous êtes prêts ? Regardez la belle phrase : "Les X-Men n'ont pas ménagé leur peine pendant Maison M". Wow. On peut difficilement faire plus couillon dans le genre "phrases qui ne veulent rien dire". D'ici quelques mois, aurons-nous droit à des trucs du style "les Vengeurs étaient divisés pendant Guerre Civile" ? C'est à se demander si les traducteurs comprennent ce qu'ils écrivent. Je conçois que tout le monde ne soit pas obligé d'être passionné par les comics, m'enfin, lorsque l'on est en charge de leur traduction, on peut faire un minimum d'efforts, ne serait-ce que par conscience professionnelle. Encore faut-il avoir une conscience me direz-vous ? Heu...oui vous répondrai-je.
Bref, un "pendant le règne de la Maison Magnus" aurait été plus correct, même un "pendant House of M", si c'était une question de place, aurait de toute façon été plus joli, d'autant que le crossover a toujours été présenté sous son nom original dans la VF.

Voilà, maintenant que j'ai un peu ronchonné, je me sens mieux. Ah, toujours pas de trace de CW Frontline malgré le fait que Panini nous incite à nous le procurer à longueur d'éditos. Peut-être qu'ils sont en retard parce qu'ils soignent la traduction ? Hmm ? Non hein, vous n'y croyez pas...moi non plus remarquez. ;o)