31 mars 2010

Dark Reign : Young Avengers

Des nouvelles des Young Avengers dans le Dark Reign Saga #2 de ce mois.

Il y a quelques temps, une bande de gamins s'était proclamée héritiers des Vengeurs en prenant un nom d'équipe très proche du leur, ce qui n'avait pas manqué d'attirer l'attention de leurs aînés. Aujourd'hui, les Young Avengers sont confrontés à un problème quasiment similaire puisqu'ils découvrent à la télévision qu'un nouveau groupe de héros porte le même nom qu'eux.
Aussitôt, ils décident de les rencontrer puis de leur poser un ultimatum. Ces nouveaux Young Avengers devront changer de nom ou rejoindre l'équipe originelle, mais seulement s'ils le méritent. C'est en combattant l'Hydra que les premiers Jeunes Vengeurs vont tester les seconds.
Très vite, des problèmes moraux se posent avec certaines des recrues potentielles. Big Zero et Crâne d'Oeuf sont partisans d'une idéologie discutable, l'Exécuteur a comme modèle le Punisher et Fusion a l'air de craindre son pouvoir et de cacher quelques douloureux secrets. Seules Blason et l'Enchanteresse semblent dignes d'embrasser une carrière de super-héros.
Reste à savoir si les jeunes gens accepteront d'être séparés...

Petit rappel pour les nouveaux arrivants. Nous avons pris l'habitude d'avoir de temps en temps des mini-séries mettant en scène les Young Avengers, soit en compagnie des Runaways lors des tie-ins de grands évènements, comme Civil War (cf Marvel Icons hors série #10) ou Secret Invasion (cf Secret Invasion hors série #1), soit de manière autonome, comme dans le Marvel Heroes hors série #4 qui permettaient de creuser un peu le passé et la psychologie des adolescents costumés.
Dans le mensuel qui nous intéresse aujourd'hui, la situation est un peu différente. Bien que les Young Avengers que nous connaissons soient présents, ce sont surtout les Young Masters (qui se proclament eux aussi Young Avengers au départ) qui sont au centre de ce récit en cinq chapitres.

Le scénario est de Paul Cornell (auteur de l'excellent Wisdom), et il est accompagné par Mark Brooks aux crayons. Graphiquement c'est vraiment du très bon boulot, tant au niveau des dessins que de la colorisation. Seul petit bémol : certains personnages, censés être des ados, font tout de même beaucoup plus vieux. Ce n'est pas bien grave en soi, mais cela empêche un peu de se mettre dans l'idée que l'on a affaire à des gamins.
L'histoire est très bonne et débute sur un premier épisode qui installe parfaitement la nouvelle équipe et nous assène même quelques scènes choc. Tout l'intérêt réside évidemment dans le jeune âge des protagonistes, ce qui entraîne maladresses et questionnements philosophiques. Livrés à eux-mêmes dans un monde où Osborn fait la pluie et le beau temps, ils cherchent leur voie et leurs limites.

Certaines idées, comme l'approche artistique de l'héroïsme que l'on trouve chez Blason, sont vraiment originales. Malgré tout, certains petits points peuvent éventuellement poser problème. Les Dark Avengers sont utilisés sans se montrer vraiment à la hauteur, alors qu'il y a pourtant Daken, Bullseye et le poids lourd Sentry dans leurs rangs, pas vraiment des débutants donc. Leur intervention - et surtout son échec - a du mal à paraître crédible. Un autre élément étonnant qui n'était peut-être pas voulu par le scénariste : étant donné que les Young Masters sont fort bien et longuement décrits, et que les Young Avengers eux ne sont pratiquement employés que dans le rôle de donneurs de leçons, ces derniers finissent par apparaître comme antipathiques. Un comble pour une mini-censés êtresérie dont ils étaient les héros. Le résultat est toutefois largement à la hauteur et bien plus recommandable (et bon marché) que le War Machine de ce mois par exemple.

Une très bonne série dont les rares petits défauts ne parviennent pas à occulter l'aisance de Cornell qui donne corps à de nouveaux personnages avec un talent indéniable.

ps : le Geek So2E02 est disponible en kiosque. Pour le sommaire, c'est par ici.