24 octobre 2010

Batman Universe : lancement de Batman & Robin

Une nouvelle série démarre ce mois dans le Batman Universe #3. Une bonne occasion de plonger dans l'univers du Dark Knight ?

Après l'arrêt de la revue Superman/Batman, Panini a lancé un nouveau bimestriel cette fois entièrement consacré au justicier de Gotham. Enième formule pour sortir les séries DC Comics du marasme dans lequel elles sont plongées en France, mais choix également somme toute plus logique que le précédent.
Ce troisième numéro est un peu spécial puisqu'il accueille les premiers épisodes du nouveau titre Batman & Robin. Un bon point d'entrée donc pour les nouveaux lecteurs, même si une petite mise au point est tout de même nécessaire. En effet, depuis Final Crisis, le Batman original est tout simplement considéré comme mort (même si l'on se doute bien qu'il finira par aller mieux d'ici quelques temps). Pour prendre la relève de Bruce Wayne, c'est Dick Grayson, premier Robin et anciennement Nightwing, qui endosse le rôle de Batman. Il est accompagné par Damian Wayne, le fils de Bruce, qui devient le Robin actuel. Donc la série est très ancrée dans la continuité, mais elle met en plus en scène des héros quelque peu inhabituels.

Passé ce petit moment d'accoutumance, il ne reste plus qu'à découvrir cette on-going plutôt prometteuse. Au scénario, l'on trouve Grant Morrison, la partie dessin est assurée par Frank Quitely. Un tandem talentueux à qui l'on doit notamment le sublime We3 paru chez Vertigo. Outre le duo de choc, l'une des particularité de Batman & Robin est de proposer des arcs assez brefs, en trois épisodes, ce qui permet, comme ici, de pouvoir bénéficier d'un récit complet.
Dick et Damian doivent apprendre à bosser ensemble, ce qui n'a rien d'évident, le plus jeune étant doté d'un caractère assez spécial. Et en plus d'être accompagné par un peu sympathique Robin, Dick doit également faire face à ses propres doutes quant à ses capacités à succéder à Bruce. C'est dans ce contexte que le binôme devra affronter un professeur Pyg qui se révèle aussi grotesque qu'effrayant. Cette intrigue plutôt réussie et de belles planches permettent à la série de faire des débuts tout à fait honorables.

Le quatrième épisode de la revue est tiré de l'historique série Batman. Il s'agit également du début d'un nouvel arc, intitulé Long Shadows, et dans lequel interviennent le Pingouin ou encore Pile-ou-Face. Bien entendu, le Batman mis en scène reste toujours Dick Grayson.
Le scénario est écrit par Judd Winick et les dessins sont l'oeuvre de Mark Bagley (dont on n'a pu longtemps admirer le travail sur Ultimate Spider-Man). Là encore ce premier chapitre est agréable à lire et reste parfaitement cohérent par rapport à la saga qui le précède.
Enfin, il faut savoir que Batman Universe passera bientôt (en 2011, dès le numéro #5) à cinq épisodes (110 planches) au lieu des quatre actuels (88 planches). Panini compte ainsi combler un peu son retard sur la VO, ce qui n'est tout de même pas gagné avec un titre paraissant tous les deux mois. Reste à espérer que l'accueil soit favorable, la qualité étant, elle, au rendez-vous.

Les deux séries étant accessibles et parfaitement compréhensibles, même pour des novices, si vous n'aviez jamais sauté le pas, voilà le moment idéal pour vous lancer dans l'univers de Batman et les ruelles de Gotham.

ps : petit bonus avec cette vidéo retraçant l'évolution du logo de Batman.