23 octobre 2010

Rex Mundi : Le Fleuve Souterrain

Suite de l'enquête du Dr Saunière dans le deuxième volume de Rex Mundi qui nous plonge dans des secrets et conspirations remontant aux croisades.

Après le meurtre de l'un de ses amis, et le vol d'un étrange parchemin médiéval, Julien Saunière poursuit ses investigations afin de démasquer les coupables. Il découvre alors l'existence d'une très ancienne société secrète, liée notamment aux Templiers. Le danger est grand car la Sainte Inquisition, très puissante dans la France des années 30, n'apprécie guère qu'un simple médecin se mêle ainsi des affaires de l'Eglise.
Saunière avance pourtant à grands pas. Ses découvertes s'accumulent, toutes plus étranges les unes que les autres. Une réplique du temple de Salomon dans les égouts de Paris, le prieuré de Sion, un code secret et même le Saint Graal ! Tout cela semble mener à un seul homme ; David-Louis Plantard de Saint-Clair, le puissant et influent Duc de Lorraine.
Ce dernier vient d'ailleurs de réussir un coup politique de premier plan en ralliant, pour la première fois dans l'Histoire, la chambre des Robes à la cause de la chambre des Epées. L'autorité du roi est défiée, les projets martiaux du Duc semblent soudainement devenir plus concrets et pourraient bien entraîner l'Europe entière dans la guerre.
Et si, derrière ses machinations politiques, l'ambitieux Lorraine cachait un secret bien plus terrible encore ?

Après un premier tome très réussi, l'on se replonge avec grand plaisir dans cette uchronie ambitieuse alliant polar et thriller politico-religieux. Toujours Arvid Nelson au scénario et Eric Johnson au dessin. Graphiquement, l'on reste dans une ambiance visuelle sombre et inquiétante, avec des ruelles et cimetières plongés dans la pénombre et la brume. Plutôt joli.
L'intrigue se développe peu à peu, les révélations et les nouveaux mystères qui en découlent s'accumulant à un bon rythme. L'univers en lui-même demeure aussi fouillé et cohérent, avec toujours la présence des fameux articles de journaux permettant d'approfondir certains sujets (comme l'organisation de l'église ou le fonctionnement de l'assemblée nationale) ou de placer quelques faits divers parodiques. L'on retrouvera par exemple, dans la rubrique "mondanités", les frasques d'une certaine Paris Huguet-Renoir, riche héritière d'un empire hôtelier, ou encore le mariage rapide - et aussi vite annulé - de la jeune chanteuse Brittany Feuillère avec l'un de ses amis d'enfance. Toute ressemblance avec certaines pintades médiatiques n'est peut-être pas si fortuite que ça. ;o)
Mais pas de méprise, il ne s'agit là que de rares petits clins d'oeil et le reste de l'ouvrage est plus sérieux et continue de mélanger faits historiques et complots sulfureux.

Pour ce qui est des suppléments, l'on trouvera une préface de Scott Allie, la carte déjà présente dans le tome #1, une galerie d'illustrations et une histoire courte de cinq planches. Quant à la traduction, elle est impeccable. La suite est prévue pour janvier 2011.

Une saga palpitante et fort bien pensée dont l'intérêt ne faiblit pas.